Comment la législation française bafoue le droit au logement des « gens du voyage »

Ségrégation, discriminations, répression : l’Observatoire pour le droit des citoyens itinérants montre dans un rapport que la France exclut les voyageuses et voyageurs du droit au logement et des politiques urbaines.

https://i2.wp.com/www.humanite.fr/sites/default/files/images/183402-caravanes-de-gens-du-voyage-le-19-aout-2010-a-chaumont.jpg?w=680&ssl=1
Dans un rapport rendu public le 15 septembre, l’Observatoire pour le droit des citoyens itinérants (ODCI) démontre que la France bafoue largement le droit au logement des voyageuses et voyageurs.

Lire ICI

Le camp du parc André-Citroën évacué, 1 200 migrants mis à l’abri


Plus de 1 200 migrants ont été mis à l’abri par les autorités, samedi 4 septembre 2021. Crédit : Utopia 56


Un peu plus de 1 200 migrants, pour la plupart originaires d’Afghanistan et d’Afrique de l’ouest, ont été pris en charge par les autorités samedi. Ils occupaient depuis mercredi le parc André-Citroën, dans le sud de Paris, pour réclamer un logement digne.

Lire ICI

Fin de la trêve hivernale : un niveau exceptionnellement élevé d’expulsions en perspective


La fin de la trêve hivernale approche à grand pas. Dès demain mardi 1er juin, les expulsions vont pouvoir reprendre. © Radio France / Claire Chaudière


30 000 ménages devraient être expulsés dans les prochaines semaines. Une augmentation qui s’explique principalement par le report des expulsions non réalisées l’an passé mais aussi par une hausse des impayés de loyers liée à la crise sociale. Des manifestations avaient lieu le week-end dernier un peu partout en France.


Lire ICI

LA LOI DE SÉCURITÉ GLOBALE CRIMINALISE LES OCCUPANTS SANS TITRE DE LOCAUX VACANTS



COMMUNIQUÉ DE L’ASSOCIATION DAL – RÉPRESSION DE TOUTE OCCUPATION DE LOCAUX PAR LA LOI DE SÉCURITÉ GLOBALE ARTICLE 1.BIS A


Lire ICI

Un toit c’est un droit !

Une personne âgée sans abri à Paris, 29 mars 2020. JOËL SAGET / AFP


On dénombre près de 300000 personnes sans abri (en novembre 2020). Dans les départements reconfinés, les rassemblements prévus ce samedi 27 mars ne pourront pas se tenir dans les conditions initialement prévues.


Aussi vous invitons-nous, pour mieux comprendre le phénomène, à lire la note de PIERRE CONCIALDI (économiste à l’IRES) : LOYERS CHERS, SPÉCULATION, VACANCE DES LOGEMENTS, EXPULSIONS EN HAUSSE, AIDES EN BAISSE (publiée par le DAL)

Un logement !

Pour le droit au logement, l’arrêt des expulsions et contre le logement cher