Des lacunes importantes dans l’éducation des réfugiés : deux tiers des jeunes réfugiés risquent de ne jamais atteindre l’école secondaire


Des élèves assistent à un cours de sciences à l’école St. Michaels du camp de réfugiés de Tongogara à Chipinge, au Zimbabwe, le 26 avril 2021.  © HCR/Zinyange Auntony


Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, appelle la communauté internationale à garantir l’éducation secondaire des enfants et des jeunes réfugiés, alors que les taux d’inscription à l’école et à l’université restent sévèrement limités.

Lire ICI

De plus en plus d’enfants sortent du système scolaire


On assiste à une hausse importante du nombre d’élèves non scolarisés, étudiant à distance, souvent isolés. © Getty / Marko Geber / DigitalVision


Certains sont éduqués à domicile sans que cela ne pose problème. Mais d’autres sont sous l’emprise de sites salafistes, lorsqu’ils n’intègrent pas des écoles aux croyances douteuses.

Lire ICI