Le risque d’embrasement au Proche-Orient


« Depuis l’attaque inédite, dans la nuit de samedi à dimanche, de l’Iran contre Israël, en riposte au bombardement du consulat iranien à Damas, le Hezbollah intensifie la bataille sur le front sud ». C’est ce que relève L’Orient Le Jour à Beyrouth. « Ainsi, poursuit le journal, aux côtés des opérations routinières qu’elle mène depuis le 8 octobre, la milice chiite lance désormais des opérations plus qualitatives. Certaines consistent à miner la région frontalière […]. D’autres reposent sur les drones d’attaque, de plus en utilisés par la formation pro-iranienne. »

En tout cas, multiplier les fronts serait une grave erreur pour Israël, prévient Haaretz.



Six mois de tragédie pour les enfants


Les images et les récits sont sans équivoque. Les enfants sont les premières victimes de ce conflit. Et pour les survivants, une vie bouleversée à jamais. Ils sont confrontés à la violence la plus extrême, à des scènes d’horreurs, à la perte de leurs proches. Des états de traumatismes profonds qui affectent leur développement et leur avenir.

Plus de 180 jours après l’escalade des hostilités, la bande de Gaza est sans aucun doute un des endroits les plus dangereux au monde pour un enfant.



La pétition est toujours en ligne

Plus de 1100 signatures avaient déjà été collectées le 13 avril par les membres du Collectif de l’Aube pour une paix juste et durable.

Vous pourrez également encore la signer lors du rassemblement du 27 avril et le 1er Mai.

Gaza : plus d’enfants ont été tués dans la bande de Gaza « en quatre mois » qu’en quatre ans de guerre dans le monde entier, alerte l’ONU


Selon les chiffres du ministère de la santé de la bande de Gaza, administrée par le Hamas, plus de 12 300 enfants sont morts sur le territoire palestinien entre octobre et la fin du mois de février.

Lire ICI


Plus d’enfants tués en 4 mois à Gaza qu’en 4 ans de conflits dans le monde


La dessinatrice Coco menacée de mort après la publication d’un dessin sur Gaza.


Gaza: les cagnottes en ligne, le dernier espoir des habitants pour tenter de quitter l’enclave


Égypte : Accords d’amnistie contestables pour des membres de l’EI


Poutine, Netanyahou et les fantômes du passé

À Gaza, les enfants sont les premières victimes de la malnutrition


La bande de Gaza meurt de faim. La nourriture manque terriblement dans le territoire palestinien, bouclé par Israël. Premières victimes de la malnutrition, les enfants sont de plus en plus nombreux à être hospitalisés. Début mars, une équipe de l’OMS a constaté sur place le décès de dix enfants, en raison de la malnutrition.

Lire ICI


Quand CNN met en scène les enfants palestiniens morts à Gaza

« Entendre l’indicible » : un documentaire se penche sur la libération de la parole chez les enfants victimes de violence


Le documentaire de Marie Bonhommet, diffusé mercredi sur France 2, met en lumière le travail d’un établissement pionnier en matière de prise en charge d’enfants en danger.

Voir ICI

Ukraine: les enfants victimes de la guerre