D’ici et d’ailleurs



« C’est pire qu’au moment du confinement » : avec l’inflation, la précarité étudiante progresse et les associations n’arrivent plus à suivre la demande


Les soulèvements de la Terre : Darmanin peut-il dissoudre l’écologie ?


L’anniversaire du traité de l’Elysée entre Berlin et Paris aurait pu être propice à un geste fort en faveur de l’Ukraine


La France condamnée par le Comité contre la torture de l’ONU pour son refus de rapatrier des familles de Syrie


Tchad : Exigence de justice pour la répression d’octobre


Cameroun : mort d’un journaliste dans des circonstances troubles, accusations d’« assassinat » 

D’ici et d’ailleurs


Hébergement, nourriture, asile : en Ile-de-France, les primo-arrivants en manque d’informations


Ukraine : Les forces russes ont pillé les institutions culturelles de Kherson


Au Laos, le difficile accès à la contraception


Les migrants constituent la troisième économie mondiale


Royaume-Uni : Londres va pouvoir expulser des migrants au Rwanda

D’ici et d’ailleurs


Ultra-droite : les services de renseignements inquiets de la résurgence de la violence des groupuscules


Coupe du monde 2022 : comment l’extrême droite tente de récupérer la balle sur le terrain politique


775 personnes qui vivaient sur le camp de La Chapelle ont été mises à l’abri


Enfants placés : le gouvernement lance un audit des foyers d’accueil après la fermeture d’une structure privASEée non agréée


De la nécessité de respecter la parole du patient en général, et en matière de fin de vie en particulier


Ukraine: des salles de torture pour enfants auraient été découvertes dans la région de Kherson


Qatar : La Coupe du monde de la FIFA s’achèvera sans indemnisation pour les travailleurs migrants


Législatives en Tunisie, un scrutin boycotté par l’opposition

D’ici et d’ailleurs


Narbonne : Orano embourbé


Quels sont les secteurs d’activité qui dépendent le plus des travailleurs immigrés ?


Le Crédit impôt recherche doit être réformé d’urgence !


Réfugiés ukrainiens: la Pologne va faire payer les centres d’hébergement


Ukraine : Les forces russes ont apparemment utilisé des armes à sous-munitions contre Kherson


Nigeria: l’armée a commis «des assassinats ciblés d’enfants», selon l’agence Reuters

Une grand-mère tient des photos de ses petits-enfants, selon elle exécutés par l’armée nigériane dans la ville de Gasarwa lors d’une opération en 2018, sur une photo prise en octobre 2021 et publiée en décembre 2022. © Libby George / Reuters


L’agence Reuters a publié lundi 12 décembre un nouveau volet de son enquête détaillant la violence extrême dont l’armée nigériane a fait preuve vis-à-vis des civils. Ces derniers sont victimes collatérales de sa lutte contre le groupe terroriste Boko Haram, dans le nord-est du Nigeria.

Lire ICI

CPI : Assurer l’égalité de l’accès des victimes à la justice

Les gouvernements présents à la réunion annuelle doivent soutenir le mandat international de la Cour.


Dix-septième session de l’Assemblée des États Parties à la Cour pénale internationale à La Haye (Pays-Bas), en décembre 2018. © 2018 Syd Boyd/Coalition pour la Cour pénale internationale

(La Haye) – Les pays membres de la Cour pénale internationale (CPI) devraient s’engager, lors de leur réunion annuelle, à fournir un soutien financier, politique et pratique constant à la justice, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. La 21ème session de l’Assemblée des États parties de la CPI se tiendra à La Haye du 5 au 10 décembre 2022.

Lire ICI

Ukraine: l’Union européenne propose de créer un tribunal spécial pour juger «les crimes russes»

L’Union européenne va travailler à la mise en place d’un tribunal spécial pour juger «les crimes de la Russie» en Ukraine, a annoncé, mercredi 30 novembre, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, répondant à une demande de Kiev. «Nous travaillerons avec la Cour pénale internationale (CPI) et aiderons à mettre en place un tribunal spécial pour juger les crimes de la Russie», a-t-elle déclaré sur Twitter. «Avec nos partenaires, nous veillerons à ce que la Russie paie pour les ravages qu’elle a causés, en utilisant les fonds gelés des oligarques et les actifs de sa banque centrale», a-t-elle aussi affirmé, rapporte l’AFP.



L’Ukraine salue l’appel de l’UE à créer un tribunal spécial pour juger «les crimes russes»


La présidence ukrainienne a salué mercredi la proposition de l’Union européenne de travailler à la création d’un tribunal spécial pour juger les «crimes de la Russie» en Ukraine. «C’est exactement ce que nous proposions depuis longtemps», s’est félicité sur Telegram le chef de cabinet de la présidence ukrainienne, Andriï Iermak, après l’annonce de la Commission européenne de vouloir œuvrer à la création d’un tel tribunal et à la mise en place de mécanismes pour utiliser les avoirs russes gelés dans la reconstruction de l’Ukraine.

Une Déclaration mondiale historique sur les armes explosives


À Dublin, 82 pays se sont engagés à éviter l’utilisation de ces armes dans les zones peuplées.

Lire ICI

ÉTHIOPIE : CONFLITS MEURTRIERS LOIN DES REGARDS

En deux ans, le conflit au Tigré, dans le nord de l’Éthiopie, est devenu l’un des plus violents et meurtriers de la planète.

Conflit au Tigré : depuis un an, le nord de l'Éthiopie toujours ravagé par  les combats

Des centaines de victimes de viols et d’esclavages sexuels, un nettoyage ethnique, des dizaines de milliers de civils tués., des crimes de guerre…

Quand on pense à la guerre aujourd’hui, on pense à l’Ukraine ou au Yémen. Mais depuis deux ans, le conflit au Tigré se déroule à huis clos. Des massacres se passent à l’abri des regards. Pourquoi ? Parce que le gouvernement empêche tout accès à la zone de conflit, le Tigré, une région montagneuse située au nord de l’Éthiopie. Journalistes, humanitaires, chercheurs : aucun observateur n’est autorisé à y entrer.

L'Ethiopie s'isole et s'enfonce dans la guerre civile | Les Echos

ECOUTER ET LIRE ICI

Protéger les civils menacés par les armes explosives

Un pompier ukrainien photographié à Kharkiv le 9 juillet 2022, parmi les décombres d’un bâtiment détruit par un missile de croisière russe, qui a également blessé plusieurs civils. © 2022 Alex Chan Tsz Yuk/ SOPA Images


Tous les pays devraient approuver la nouvelle déclaration politique.

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs, le pire et le meilleur


« Démago, partisane, menée à deux contre un » : la CGT France Télévisions critique l’interview d’un syndicaliste par Franceinfo

Soudan : un an après le coup d’État, les espoirs brisés des femmes, « premières victimes du retour en arrière »


ISRAËL : À QUAND UNE ENQUÊTE SUR LES CRIMES DE GUERRE COMMIS EN AOÛT À GAZA ? 


Avec le food truck des hôtels sociaux de la banlieue sud


Un service de bagagerie et laverie gratuit pour les sans-abri


De la rue à une prestigieuse école d’ingénieurs : l’extraordinaire parcours d’un jeune migrant congolais reçu au bac avec mention « Très bien »


Turquie : Des centaines de réfugiés syriens ont été renvoyés en Syrie

De la fumée s’élevait après des frappes aériennes russes menées près du point de passage de Bab al-Hawa (Cilvegözü) en Syrie, à la frontière avec la Turquie, le 27 septembre 2022, selon des informations fournies par des correspondants de l’AFP et par l’Observatoire des droits humains en Syrie (basé au Royaume-Uni). © 2022 Omar Haj Kadour/AFP via Getty Images


L’UE devrait reconnaître que la Turquie n’est pas un pays sûr pour les demandeurs d’asile.

Lire ICI

Le viol, arme de guerre en Ukraine comme ailleurs

Des résidents locaux marchent au milieu des débris d’un char russe carbonisé à côté de maisons détruites dans le village de Zalissya, au nord-est de Kiev, le 19 avril 2022. © GENYA SAVILOV/AFP


Les Nations unies ont vérifié plus d’une centaine de cas de viols et agressions sexuelles depuis le début de la guerre en Ukraine. Un chiffre dérisoire, bien en dessous de la réalité. « Les cas signalés ne sont que le sommet de l’iceberg », prévient Pramila Patten, la représentante spéciale de l’ONU chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit. Le président ukrainien dénonce lui des viols systématiques perpétrés par les forces russes.

Lire ICI

Ukraine: la sale guerre

Dégâts à Kiev après la chute d’un missile dans la nuit sur un centre commercial et son parking. Photo d’archive mars 2022 | © V. De Viguerie / HI


« Les armes les plus sophistiquées, mutilantes et destructrices que j’ai vues »


Les forces russes ont torturé des détenus à Izioum

Total Énergies visé par une plainte pour complicité de crimes de guerre en Ukraine

Visé par une plainte, Total Énergies est accusé d’avoir continué à exploiter un gisement en Russie et permis de fabriquer du carburant utilisé par des avions russes dans le conflit en Ukraine. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP


Deux associations ont porté plainte à Paris pour complicité de crimes de guerre contre le groupe français Total Énergies, accusé d’avoir continué à exploiter un gisement en Russie et permis de fabriquer du carburant utilisé par des avions russes dans le conflit en Ukraine. C’est ce qu’a appris vendredi l’AFP de source proche du dossier.

Lire ICI

Vladimir Poutine fête ses 70 ans en exterminant la presse indépendante en Russie

rsf.org


Prédateur de la liberté de la presse, le président russe fête ses 70 ans le 7 octobre 2022. L’occasion pour Reporters sans frontières (RSF) de tirer un bilan de ses vingt-deux ans de “règne” en matière d’exactions contre les journalistes.

Lire ICI

L’extrême droite française offre sa caution aux référendums russes en Ukraine


Xavier Moreau, André Chanclu, Yvan Benedetti ou encore Arnaud Develay… Plusieurs figures de l’extrême droite radicale et du complotisme hexagonal ont fait le déplacement côté russe pour jouer le rôle d’«observateurs étrangers» des référendums d’annexion organisés par Moscou dans le Donbass.

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs


Coupe du Monde de la FIFA : Tous les sponsors devraient soutenir les réparations pour les travailleurs migrants


Moussa Gakou, gréviste de GRDF perquisitionné pour avoir coupé le gaz


Une personne meurt de faim dans le monde toutes les quatre secondes, alertent plus de 200 ONG


En Iran, la répression des manifestations en faveur de Mahsa Amini inquiète la communauté internationale


Guerre en Ukraine : « Ce jour-là, j’ai voulu me suicider », enfin libérées, ces Ukrainiennes racontent les sévices subis sous l’occupation russe


Répression de l’opposition au Venezuela: des experts de l’ONU dénonce des crimes contre l’humanité


Équateur: assassinat d’un procureur en charge de féminicides


AFGHANISTAN : LES TALIBANS TORTURENT ET EXÉCUTENT DES HAZARAS

De là et d’ailleurs



Afghanistan : des journalistes afghans forcé à l’exil et à la crainte


Brésil: le bicentenaire de l’indépendance, nouveau prétexte pour agresser les médias et les journalistes


Ukraine: « Ils ne sont pas décédés de mort naturelle, il y a beaucoup d’enfants » : à Izioum, 445 croix et autant de corps à exhumer


« Il savait à peine tenir une arme automatique », témoigne la veuve d’un soldat russe tombé en Ukraine à 22 ans


Le gouvernement japonais condamné pour la mort d’un Camerounais dans un centre de rétention


Violences en Haïti et vastes pillages, dont celui d’un entrepôt de l’ONU

D’ici et d’ailleurs



Calais : nouvelles accusations de violences policières contre des migrants


Système ARENH : « Une arnaque à 8 milliards »


États-Unis: un juge du Texas conteste l’obligation de rembourser des médicaments anti-sida


En Suisse comme ailleurs, les mouvements pro-vie gagnent du terrain


Désinformation et propagande de guerre russe diffusées par Eutelsat : RSF saisit l’ARCOM


Syrie : Les enfants handicapés manquent de protection


Éducation: cinq écoles pour filles ont rouvert dans l’est de l’Afghanistan