Dernière minute : la Cour suprême américaine revient sur Roe vs Wade, les États libres d’interdire l’IVG


Ketanji Brown Jackson : première femme afro-américaine à la Cour suprême des Etats-Unis

Alors encore candidate à la Cour suprême, la juge Ketanji Brown Jackson, prête serment pour son audition de confirmation devant la commission judiciaire du Sénat, le 21 mars 2022, au Capitole à Washington.   ©AP Photo/Jacquelyn Martin


Joe Biden l’avait promis, il l’a fait. Il a choisi une femme noire pour siéger à la Cour suprême des Etats-Unis et son choix vient d’être validé par le Sénat. La nomination de la juge Ketanji Brown Jackson, favorite dès l’annonce du départ de son prédécesseur, est une première historique.

Lire ICI

L’avortement bientôt interdit dans la moitié des États-Unis ?


Selon les défenseurs de l’avortement, l’IVG est nécessaire à la participation égale des femmes dans la société. Mais si les femmes peuvent faire immédiatement adopter leur enfant, le problème est réglé, prétendent les opposants. NurPhoto via AFP


Aux États-Unis, une majorité de juges de la Cour suprême semble prête à revenir sur la garantie constitutionnelle du droit à l’avortement, un revirement historique présenté comme une « chance » pour les femmes par ses opposants. Prévu en juin, le jugement final aboutirait à donner la pleine responsabilité des États sur le sujet : 26 d’entre eux pourraient alors l’interdire.

Lire ICI