Dix ans d’extrême droite à Hénin-Beaumont : le regard sévère de Marine Tondelier, conseillère municipale d’opposition


Le 23 mars 2014, Steeve Briois, candidat du Front national, est élu maire d’Hénin-Beaumont, ancien bastion de la gauche affaiblie par les affaires. Dix ans plus tard, il revendique sa bonne gestion. Sa principale opposante, Marine Tondelier, dénonce son « opportunisme politique » et son harcèlement.

Lire ICI


Elections européennes : l’essayiste Malika Sorel-Sutter rejoint le Rassemblement national


Cinéma, théâtre, musique…Comment l’extrême droite mène l’offensive sur le monde de la culture

Loader Loading…
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

«BIEN VIEILLIR »

La réforme du grand âge, une coquille vide

par Jean Camus (in Les brèves de Jean)


Depuis 2018, Emmanuel Macron s’était engagé à porter une loi pour le grand âge.  Résultat: un  tour de magie, un lapin  sorti du chapeau.

« les chiens, les chats, les poissons rouges » autorisés en Ephad, s ‘est félicitée la ministre déléguée des personnes âgées et handicapées.

« vous trahissez sept année de promesses, vos mots ne valent plus rien. Vos phrases sont du vent. Plus personne ne vous croit  » F. Ruffin de LFI. 

« Ce n’est pas de chiens et de chats qu’on a besoin (….) , c’est d’infirmières(……) bon sang ! » J.Guedj député PS

 Olivier Véran, ex ministre de la santé pendant le Covid 19.

Fini : de l’hôpital et de la neurologie, sa spécialité initiale, maintenant c’est la médecine esthétique, une journée par semaine en  plus de son mandat de député.

«Aller faire de la médecine de confort pour des gens riches quand l’hôpital est en crise et manque de  bras en particulier en neurologie, c’est quand même triste. Sans compter le signal déplorable de quitter le public pour le privé lucratif ». «  le symbole est terrible » O. Milleron, du collectif inter-hôpitaux.

« Passer de la neurologie à la médecine esthétique a un sens, celui d’un choix financier . Quel message désastreux ».

Du côté de l’ordre des médecins,  tout en se défendant de prendre position, on interroge la « cohérence » et « l’exemplarité ».

«  Quand on connaît la crise sanitaire avec des patients qui mettent des mois pour obtenir des rendez-vous,  que ces choses-là sont les conséquences des politiques qu’a menées M. Véran, on a quand même le courage de rester dans son métier », pour le président du syndicat de l’Union française pour une médecine libre ».

D’après le Monde du jeudi 21mars 2024

« Le développement logique de sa carrière » : l’ancien patron de Frontex rallie l’extrême droite pour les européennes


L’ancien patron de l’agence de l’Union européenne chargée du contrôle des frontières a annoncé samedi son ralliement au Rassemblement national, en vue des élections européennes en juin. « Il appliquait déjà la politique que le RN recommande en matière de migration », juge un expert face aux ambitions politiques de Leggeri, accusé, entre autres, d’avoir fermé les yeux sur les refoulements de migrants en mer Égée lors de son mandat à Frontex.

Lire ICI


Grève à la SNCF : LR veut « encadrer » le droit de grève, le RN « ne reproche pas » les revendications salariales mais la forme


Face à la grève des contrôleurs qui débute jeudi soir, Eric Ciotti et Gérard Larcher ont dit vouloir porter une réforme au Parlement. Le parti d’extrême droite tente, de son côté, de tenir sur une ligne de crête entre défense du pouvoir d’achat et condamnation du mode d’action.

Lire ICI


La SNCF en grève pour les vacances : la nouvelle astuce des sénateurs pour encadrer le droit de grève


Grève à la SNCF : « Interdire le droit de grève avant les vacances, ça ne peut pas passer du point de vue de la Constitution »

Assouplissement de la loi sur le logement social : « Une attaque symbolique contre l’une des plus grandes lois de la République »


Gabriel Attal veut désormais comptabiliser les logements dits intermédiaires dans le calcul du quota de logements sociaux que les communes doivent respecter. Une « falsification » de la loi selon Emmanuelle Cosse, présidente de l’Union sociale pour l’habitat et ex-ministre du Logement.

Lire ICI

Pesticides, soutien aux éleveurs, souveraineté alimentaire : qu’a promis Gabriel Attal pour calmer les agriculteurs ?


Grain de cause. Jeudi, le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé de nombreuses mesures censées répondre aux revendications des agriculteurs, parmi lesquelles, l’assouplissement de plusieurs règles environnementales.

Lire ICI


Ecophyto mis en pause : « Sur les pesticides, une contre-révolution culturelle est en cours »


L’Office de la biodiversité, « bouc émissaire » du gouvernement

La protection de l’enfance dans l’escarcelle de Catherine Vautrin


« La ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités compte dans ses attributions la politique de la protection de l’enfance. Le cordon qui rattache le secrétariat d’État chargé de l’Enfance directement au Premier ministre est-il rompu ? Réponse le 30 janvier.

Lire ICI

Pourquoi le Rassemblement national surfe-t-il sur la colère des agriculteurs?


La France a connu une semaine de tensions sociales avec la mobilisation des agriculteurs. Hier vendredi, le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé une série de mesures pour calmer la colère du monde agricole. Est-ce que cela suffira ? Réponse dans les prochains jours. En attendant, le Rassemblement national espère bien capitaliser sur ce mouvement de grogne.

Lire ICI

Régularisation des travailleurs sans-papiers, expulsions des délinquants étrangers… Ce qu’il reste dans la loi Immigration


Si le Conseil constitutionnel a largement censuré le projet de loi sur l’immigration jeudi, une partie des mesures voulues par le gouvernement restent dans le texte, comme la régularisation des travailleurs sans-papiers ou l’expulsion des délinquants étrangers. Alors que contient la loi, qui sera promulguée « dans les heures qui viennent » ? InfoMigrants revient sur ses principales dispositions.

Lire ICI


Loi Immigration : « Victoire », « scandale » ou appel au retrait, pluie de réactions après la censure du Conseil constitutionnel


Loi immigration : réaction de l’UNICEF France suite à la décision du Conseil constitutionnel


Loi immigration, les observations adressées par la Défenseure des droits au Conseil constitutionnel


Quand le Conseil constitutionnel regarde ailleurs


« On vient en France pour étudier et repartir chez nous », précisent des étudiants étrangers, soulagés de la censure de certaines mesures


La loi immigration censurée mais bientôt promulguée au grand dam de la droite française


la droite vent debout contre le Conseil constitutionnel


Loi immigration : la critique du « gouvernement des juges » cache souvent celle de l’Etat de droit


Immigration : le jeu dangereux d’Emmanuel Macron

Colère des agriculteurs : les manifestants bénéficient d’une « longue tradition » de « bienveillance » des autorités, pointe un sociologue



La tolérance affichée par les politiques et les forces de l’ordre face aux actions des agriculteurs s’explique notamment, pour Bertrand Hervieu, par les relations étroites qu’ils entretiennent au quotidien.

Lire ICI


Le Haut conseil pour le climat appelle à une transformation profonde du secteur agricole et alimentaire


FNSEA : Le gouvernement au chevet des « agro-terroristes »

En France, des milliers de manifestants dans la rue contre la loi Immigration


Des milliers d’opposants à la loi immigration se sont rassemblés ce dimanche 14 janvier dans plusieurs villes de France pour réclamer son « retrait total » et maintenir la « pression » avant la décision du Conseil constitutionnel le 25 janvier.

Lire ICI


Retirer la loi immigration pour ne pas laisser l’extrême droite gagner


Marche contre la loi immigration

Le 20 janvier à 14h00

Rassemblement place de l’Hôtel de ville à Troyes

Retrouvez ICI tous nos articles relatifs à la loi immigration

Rachida Dati à la Culture : mais qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?


En choisissant l’ex-ministre de Nicolas Sarkozy pour succéder à Rima Abdul-Malak au ministère de la Culture, Emmanuel Macron s’est certainement inspiré des recettes de succès des comédies françaises.

Lire ICI


Remaniement : «En Marche, c’est des traîtres», le top 8 des charges de Rachida Dati contre la macronie


Gabriel Attal : nouvelle star médiatique

Gabriel Attal, l’homme qui « piquait » les idées du RN


En nommant Gabriel Attal à Matignon, Emmanuel Macron a choisi son « minimoi », puisé dans une génération politique sans colonne vertébrale, prête à tout pour gravir les échelles du pouvoir – y compris épouser les idées de l’extrême droite.

Lire ICI

L’association anticorruption Anticor dénonce le non-renouvellement de son agrément par le gouvernement


Le gouvernement avait jusqu’à minuit, mardi, pour renouveler l’agrément d’Anticor, ce qu’il n’a pas fait. « Nous sommes bien conscients que nos actions contre la corruption agacent profondément le gouvernement », estime l’association.

Lire ICI


Köhler, Benalla, Dupond-Moretti : Pourquoi la macronie veut tuer l’asso Anticor

Coup de philo ! L’immigration est un faux sujet !


Le sujet de l’immigration est un faux sujet. Mais un vrai piège moral et politique. Petite démonstration que toute la classe politique s’est engouffrée, parfois involontairement, dans un dilemme.

Lire ICI

« Ferme ta gueule », « Casse-toi, pauv’ con », « ignoble ordure » : quand les politiques choisissent l’insulte



« Ferme ta gueule! « : Gérard Larcher, s’en est vertement pris mercredi au leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, un langage inhabituel de la part du président du Sénat. Mais ce n’est pas la première fois que des insultes fusent entre politiques. Petit florilège forcément non exhaustif.

Lire ou écouter ICI

Jérôme Cahuzac qui cite Kant : une stratégie intimidante et philosophiquement infondée


Condamné pour fraude fiscale, l’ancien ministre a convoqué le penseur allemand pour justifier son retour en politique. Une lecture erronée, voire une manipulation de Kant, estime le philosophe Eric Chevet dans cette tribune pour « l’Obs ».

Lire ICI

Pays-Bas : l’extrême droite de Geert Wilders remporte les législatives



Le parti néerlandais d’extrême droite islamophobe de Geert Wilders a remporté les élections législatives qui se sont tenues mercredi, ce qui pourrait provoquer un séisme politique dont les répercussions se feront sentir bien au-delà des frontières des Pays-Bas.

Lire ICI


Pays-Bas : vainqueur des législatives, l’extrême droite appelle les autres partis à s’allier avec elle

« Tourisme de guerre » ou visite de « solidarité » ? Le voyage de Yaël Braun-Pivet en Israël divise


Deux jours avant la visite d’Emmanuel Macron en Israël, le déplacement de la présidente de l’Assemblée nationale est critiqué tant sur la forme que sur le fond par la classe politique, y compris dans son propre camp.

Lire ICI

Retraites : Le coup de trop qui peut faire tomber le gouvernement


Cette semaine, le gouvernement a confirmé qu’il envisageait de ponctionner les réserves de l’Agirc-Arrco – le régime de retraites complémentaires du privé – d’au moins un milliard d’euros par an, pour financer la revalorisation des petites retraites du régime général, promise lors de sa dernière réforme. Il y a consensus contre lui : syndicats comme patronat refusent d’organiser un « tuyau financier » vers l’Etat.

Le régime Agirc-Arrco possède des réserves de 68 milliards (l’équivalent d’une dizaine de mois de prestations). Alors quand le gouvernement voit cela, il dit : “ça a l’air bon ça, je peux goûter ?”.Il veut faire supporter au régime complémentaire privé les promesses de revalorisation des petites pensions de sa réforme des retraites de 2023, et il réclame un à trois milliards d’euros par an d’ici 2030.

L’affaire, en apparence technique, prend un tour politique et pourrait être tranchée par un bon vieux 49.3, lors de la discussion du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale. D’où l’inquiétude de Matignon, car même les Républicains ne veulent pas de ce prélèvement. Une motion de censure aurait des chances d’être victorieuse.