D’ici et d’ailleurs


« Les pâtes ont augmenté de 15 % cette année » : un coût de la vie toujours plus haut pour les étudiants, alerte l’UNEF


Ukraine : Attaques russes illégales à Kharkiv


Guerre en Ukraine : les Russes « ne veulent pas qu’ils en sortent vivants », le père d’un soldat réfractaire raconte l’enfer des prisons russes


« Poutine fou » : la géopolitique sur le divan


Belgique : festival néonazi à Ypres à la fin de ce mois : des services de renseignement européens s’alarment. La ville annule finalement le festival


WikiLeaks : les avocates de Julian Assange portent plainte contre la CIA pour espionnage


Des fusils d’assaut dans les écoles ? Ce dernier sanctuaire sans arme qui vacille aux Etats-Unis



D’ici et d’ailleurs


Port d’arme : que sait-on de la formation de «30 000 réservistes» attendus pour renforcer la police nationale?


« La situation est intenable » : 31 sénateurs demandent la légalisation du cannabis



Afghanistan : un an après la chute de Kaboul, « 70% de la population du pays ne mange pas à sa faim »


Un an après la chute de Kaboul, l’Afghanistan a perdu plus de la moitié de ses journalistes


Cameroun : Meurtres et disparitions imputables à l’armée dans la région du Nord-Ouest

« Il faut que ce soit à jamais la dernière » : Nagasaki commémore le 77e anniversaire de sa destruction par la bombe atomique

Photo prise le 09 août 1945 de l’explosion nucléaire sur Nagasaki, effectuée par l’armée américaine. (KPA / MAXPPP)


Le 9 août 1945, trois jours après Hiroshima, Nagasaki était à son tour frappée par la bombe atomique. 77 ans après, sur fond de guerre en Ukraine et de menace d’usage des armes nucléaires, les deux villes japonaises relaient le même message : plus jamais cela.

Lire ICI

États-Unis : un pas en avant et un pas en arrière vers un contrôle des armes à feu


Aux États-Unis, c’est une première depuis des décennies, le Sénat a voté une loi sur le contrôle des armes à feu. Elle n’est pas aussi sévère que l’aurait souhaité le président Biden, mais elle représente une vraie avancée. Au même moment, la Cour Suprême invalidait les restrictions au port d’armes prévues dans une loi pour l’état de New York.

Lire également ICI et ICI

Dans l’actualité


Afghanistan : un séisme de magnitude 5,9 fait au moins 920 morts


Tunisie : Forte mobilisation contre le projet de nouvelle Constitution


Des sénateurs américains dévoilent une proposition de loi pour limiter la violence par arme à feu


Cambodge : Annuler les condamnations des « cinq d’ADHOC »


Affaire Fiminco : Bruno Le Maire ne répond plus


En Tanzanie, des Masaï expulsés de leurs terres au nom de la protection de la faune sauvage et du tourisme

Scandales alimentaires: la CGT dénonce les ravages de la rentabilité financière à tout prix

YÉMEN : DES VENDEURS D’ARMES FRANÇAISES DEVANT LA JUSTICE


Depuis 2015, la guerre au Yémen ne cesse de faire des victimes. Les exportations d’armes alimentent le conflit et la souffrance des Yéménites.

Aymeric Elluin, chargé de plaidoyer armes, nous explique pourquoi Amnesty International soutient trois ONG qui ont déposé une plainte à l’encontre de trois entreprises d’armement françaises. Cette affaire inédite est d’une importance capitale, la vie de milliers de civils est en jeu !

Le youtubeur d’extrême droite pro-flingues Code-Reinho interdit de possession d’armes


Le youtubeur Code-Reinho, qui parlait de flingues à ses 328.000 abonnés, a rendu tous ses joujoux, parce qu’il subit le harcèlement des anti-armes, dit-il. C’est surtout parce que le ministère de l’Intérieur le lui a interdit !

Lire ICI

Les nouveaux cadeaux électoraux d’Emmanuel Macron pour les chasseurs


Une police de la chasse dirigée par les chasseurs et des délits ciselés pour entraver les militants antispécistes. Pour s’assurer le soutien des chasseurs aux élections législatives, Emmanuel Macron a promis pour son second quinquennat de beaux cadeaux au monde cynégétique. Aux dépens des missions régaliennes de l’ONF et de l’OFB.

Lire ICI

Nouvelle fusillade meurtrière aux Etats-Unis, mais nulle loi à l’horizon

Devant la Memorial High School de Tulsa mercredi soir. (Ian Maule/Tulsa World. AP)


Quatre personnes sont mortes mercredi dans un hôpital de Tulsa, en Oklahoma, sous les tirs d’un homme qui s’est ensuite suicidé. Pendant ce temps, malgré les appels à légiférer pour restreindre la circulation d’armes, la majorité démocrate demeure impuissante au sein d’un Congrès paralysé par l’opposition conservatrice.

Fusillade au Texas: rien ne justifie aujourd’hui le fétichisme autour du deuxième amendement

Jeudi, des proches de Tess Mata, une des victimes de la tuerie d’Uvalde, se sont rassemblés dans un mémorial de la ville texane pour lui rendre hommage. (Chandan Khanna/AFP)


Les pro-armes continuent de convoquer un article écrit en 1791, époque où les armes concernées étaient des mousquetons, autrement moins maniables que celles qui circulent aujourd’hui, analyse Denis Lacorne.

Lire ICI

États-Unis : pourquoi la NRA, le lobby des armes américain, continue de dicter sa loi ?

La convention annuelle de la National Rifle Association (NRA) à Houston, au Texas, le 26 mai 2022. AP/ Michael Wyke


La fusillade dans une école élémentaire au Texas qui a coûté la vie à 19 enfants et deux enseignantes relance le débat sur le port d’armes aux États-Unis. La National Rifle Association (NRA) a réagi en dénonçant « l’acte d’un criminel isolé et dérangé ».

Lire ICI

et ICI