Syrie : la cour d’appel de Paris confirme la mise en examen du cimentier Lafarge pour « complicité de crimes contre l’humanité »

Vue d’un site du cimentier Lafarge, le 8 septembre 2021, à Paris. (JULIEN MATTIA / ANADOLU AGENCY / AFP)


Le groupe est soupçonné d’avoir versé en 2013 et 2014, via une filiale, plusieurs millions d’euros à des groupes terroristes, dont l’organisation Etat islamique.

Lire ICI

Lafarge : l’annulation des poursuites pour « complicité de crimes contre l’humanité » invalidée


Vue générale montrant l’usine de Lafarge Cement Syria (LCS) à Jalabiya, dans le nord de la Syrie, le 19 février 2018. AFP


La Cour de cassation française a cassé, mardi, une décision de justice invalidant la mise en examen du cimentier Lafarge pour « complicité de crimes contre l’humanité » dans le cadre de ses activités en Syrie en 2013 et 2014.

Lire ICI