Syrie : quelles sont les étapes qui attendent les mères et les enfants rapatriés en France ?


Une femme portant un enfant passe devant des tentes dans le camp de prisonniers jihadistes d’Al-Hol, situé dans le nord-est de la Syrie, le 11 mai 2021. (DELIL SOULEIMAN / AFP)


La procédure qui encadre le retour de ces ressortissants qui vivaient jusqu’ici dans des camps de prisonniers jihadistes est désormais rodée et commence dès la descente de l’avion.

Lire ICI


Syrie : encore une centaine de femmes et près de 250 enfants français sont retenus dans les camps syriens


Français en Syrie : « la France viole toutes les conventions auxquelles elle a adhéré »

Enfants détenus en Syrie: la France a rapatrié 35 mineurs et 16 mères des camps syriens


Photo d’archives du 4 mars 2021 dans le camp de Roj, dans le nord de la Syrie. (Delil Souleiman/AFP)


Le ministère des Affaires étrangères a annoncé ce mardi le rapatriement de mineurs et de leurs mères, détenus dans des camps syriens depuis la chute de l’organisation État islamique.

Lire ICI

et encore dans l’actualité

Surpopulation carcérale : la Contrôleuse générale des prisons dénonce « l’inacceptable retour à son niveau d’avant Covid-19 »

Des associations et personnalités demandent à Emmanuel Macron de « faire de l’éducation à l’information une grande cause nationale »

La Défenseure des droits demande un plan d’urgence pour la santé mentale des jeunes

« Sortez nos enfants de ces camps de la mort lente » : un grand-père demande à la France de rapatrier sa petite-fille, orpheline de jihadistes

Des migrants manifestent devant le centre d’accueil de Melilla pour dénoncer les « violences systématiques » des gardiens


Appel au rapatriement des enfants français et de leurs mères détenus dans les camps du nord-est syrien

Syrie : la cour d’appel de Paris confirme la mise en examen du cimentier Lafarge pour « complicité de crimes contre l’humanité »

Vue d’un site du cimentier Lafarge, le 8 septembre 2021, à Paris. (JULIEN MATTIA / ANADOLU AGENCY / AFP)


Le groupe est soupçonné d’avoir versé en 2013 et 2014, via une filiale, plusieurs millions d’euros à des groupes terroristes, dont l’organisation Etat islamique.

Lire ICI

Enfants français de djihadistes : la Défenseure des droits réclame leur rapatriement de Syrie «dans les plus brefs délais»

Depuis 2016, 126 enfants français sont revenus de Syrie ou d’Irak, la plupart en bas âge. AFP/BULENT KILIC


Claire Hédon rappelle, dans un communiqué publié ce vendredi, que chaque jour passé dans ces camps « met en danger la vie de ces enfants exposés à des traitements inhumains et dégradants ».

Lire ICI

« Pourquoi je serais un danger ? On n’a rien à faire ici… » : l’attente sans fin des orphelins de jihadistes français dans le camp syrien de Roj

Lisa est arrivée en Syrie il y a sept ans, laissant derrière elle sa vie de petite fille normale dans une grande ville de l’ouest de la France. (GAELE JOLY / RADIO FRANCE)


À Roj, dans le nord-est syrien, géré par les Kurdes, des enfants de jihadistes français croupissent depuis trois ans dans un camp au milieu du désert. À franceinfo, qui les a rencontrés dans leur prison à ciel ouvert, ils témoignent de leur désespoir et se souviennent de leur vie d’avant.

Lire ICI

De la Syrie à l’Ukraine, les similitudes des guerres menées par la Russie

Un immeuble détruit par les combats à Marioupol (Ukraine), le 26 mars 2022. (ANADOLU AGENCY / AFP)


Le siège de la ville de Marioupol rappelle celui d’Alep. Dans les deux pays, l’armée russe déploie une stratégie parfois comparable.

Lire ICI

Onze ans de guerre en Syrie : paroles de Syriens exilés à Chypre

Mahmoud vient d’Alep. Il rêve d’obtenir l’asile en Europe et de faire venir sa femme et ses enfants. Crédit : Noé Pignède/RFI


En Syrie, les révolutionnaires célèbrent, ce mardi 15 mars, les 11 ans du début du mouvement de contestation contre Bachar el Assad. Onze ans plus tard, la guerre et la crise économique continuent de pousser les Syriens sur les routes de l’exil. Rencontre avec certains d’entre eux, venus tenter leur chance à Chypre.

Lire ICI

« Syrie, des femmes dans la guerre », sur France 5 : une résonance tragique avec l’Ukraine

Dans la bataille contre la dictature et l’obscurantisme, les Syriennes ont été au premier rang, elles en ont payé le prix fort. Image extraite du documentaire « Syrie, des femmes dans la guerre », de Kamal Redouani. CAPA TV


DIMANCHE 6 MARS À 20 H 55 sur FRANCE 5 – DOCUMENTAIRE

Syrie: après les camps de tentes, des logements financés par Ankara

Vue aérienne d’un convoi de déplacés syriens arrivant au complexe résidentiel, construit près de la ville d’al-Bab, le 9 février 2022 en Syrie
afp.com – Bakr ALKASEM


« Quand j’ai appris que nous emménagions dans une maison, je n’y croyais pas »: Maryam al-Hussein, mère de quatre enfants, habite enfin dans un complexe résidentiel financé par Ankara dans le nord de la Syrie, après plus d’un an passé dans des camps de tentes. »

Lire ICI

Communiqués

EN SYRIE, UN ENFANT TUÉ PAR BALLE DANS LE CAMP D’AL-HOL

Des femmes et des enfants syriens attendent leur départ du camp d’Al-Hol, géré par les Kurdes, où sont détenus des proches présumés de combattants du groupe État islamique (EI), le 18 mars 2021 © DELIL SOULEIMAN / AFP


Le 7 février 2022, les forces kurdes de l’Asayesh ont fait feu dans le camp d’Al-Hol. Au moins un enfant aurait été tué et trois autres blessés. Cet événement rappelle les conditions épouvantables dans lesquelles vivent des milliers d’enfants.

Lire ICI

Syrie : Nouveau procès en Allemagne pour des atrocités commises lors du conflit syrien

L’entrée principale du Tribunal régional supérieur de Francfort, où se tient le procès du médecin syrien Alaa M., accusé de crimes contre l’humanité. © 2022 Julian Zündorf


Le tribunal doit examiner le rôle d’un médecin militaire dans des actes de torture cautionnés par l’État syrien.

(Berlin) – Les juges d’un tribunal de Francfort, en Allemagne, entament ce 19 janvier les audiences dans le cadre d’un procès portant sur des allégations d’actes de torture et de meurtres commis par des représentants de l’État au cours du conflit armé violent qui frappe la Syrie depuis une décennie, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. L’ouverture de ce deuxième procès, en Allemagne, pour crimes contre l’humanité commis en Syrie démontre que les efforts déployés pour juger ces atrocités sont en train de prendre de l’ampleur.

Lire ICI

Rojava : le rôle déterminant des femmes dans la révolution

Depuis 2012, une révolution a lieu. « Nous vous écrivons depuis la Révolution », paru chez Syllepse, internationalistes, mères, journalistes, militantes, principalement françaises, nous invitent à découvrir le projet et la réalité des femmes du Rojava et du nord-est syrien, qui travaillent minutieusement à la création de leurs structures autonomes : autodéfense armée et civile, éducation, coopératives, démocratie de base. Au Poste avec Corinne Morel Darleux et Sara, deux des autrices.

Voir la vidéo ICI

La quête de justice pour la Syrie

Comment un membre présumé des services de renseignement de Damas s’est retrouvé devant un tribunal en Allemagne


Par une journée froide et nuageuse de février 2015, Anwar R. est entré dans un commissariat de police de Berlin afin de déposer une plainte. Ancien membre présumé des services de renseignement militaires syriens vivant désormais en Allemagne, Anwar R. se croyait surveillé et suivi à Berlin par des agents du gouvernement syrien. Il affirmait craindre d’être enlevé. Au bas de sa plainte écrite, il a signé en utilisant son grade militaire : « colonel».

Lire ICI

Allemagne : Verdict imminent au procès concernant des actes de torture commis en Syrie


Un témoin livrant son témoignage au tribunal de Coblence, en Allemagne, le 16 juin 2021. Illustration © 2021 Moner Alkadri pour Human Rights Watch


Il s’agit d’un moment décisif pour les survivant·e·s de la torture en Syrie.

(Berlin) – Le tribunal allemand où se déroule un procès décisif pour les survivant·e·s d’actes de tortures et pour la justice internationale devrait rendre son verdict en janvier 2022, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Le procès, dans le cadre duquel un ancien responsable présumé des services de renseignement syrien est accusé de crimes contre l’humanité, est le premier au monde qui concerne des actes de torture commis en Syrie et cautionnés par cet État.

Lire ICI

LES ENFANTS OUBLIÉS

EN SYRIE, 27 000 ENFANTS SONT RETENUS PRISONNIERS DANS L’ENFER DU CAMP D’AL-HOL



Des dizaines de milliers d’enfants syriens, irakiens et ressortissants de près de 60 pays tiers sont piégés dans l’enfer du camp d’Al-Hol, le plus grand des deux principaux camps du nord-est de la Syrie, une zone contrôlée par l’administration autonome kurde. Après avoir survécu à la guerre en Syrie, ils sont abandonnés à la misère, l’insécurité et la violence. 

Lire ICI

Syrie : Les Syriens qui s’étaient réfugiés à l’étranger risquent de graves abus à leur retour


Un homme circulait à moto dans une zone dévastée du quartier d’al-Khaldieh à Homs, en Syrie, le 18 septembre 2018. © 2018 Reuters/Marko Djurica

Ces personnes ont aussi de grandes difficultés à survivre dans un contexte de dévastation et de destruction de propriétés.

(Beyrouth) – Des réfugiés syriens qui sont retournés en Syrie entre 2017 et 2021, en provenance du Liban et de la Jordanie, ont subi de graves violations de leurs droits humains et des persécutions de la part du gouvernement syrien et des milices alliées, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Des personnes rapatriées en Syrie ont également eu des difficultés à survivre et à se procurer de quoi répondre à leurs besoins essentiels, dans ce pays décimé par le conflit.

Lire ICI

La marionnette Amal, une scène de 8000 km


Amal• Crédits : Good Chance Theater


La marionnette Amal, 9 ans, jeune réfugiée syrienne, traverse 8000 km de Gaziantep à Manchester, pour changer la narration sur l’exil forcé. « The Walk » est un projet du Good Chance Theater, né dans la Jungle à Calais.

Écouter et voir ICI