Israël-Palestine : récit des récents événements tragiques à Huwara


Au Proche-Orient, la tension ne cesse de monter en Cisjordanie. Dimanche 19 mars, deux Israéliens ont été blessés par balle, dont un grièvement, à Huwara, trois semaines après une nuit de violence qui a marqué les esprits. Récit de cette terrible nuit.

Lire ICI

Cisjordanie occupée: la ville de Huwara attaquée par des colons israéliens


Chaos total à Huwara, petite ville de Cisjordanie occupée, située au sud de Naplouse. Une centaine de colons israéliens y ont mené une expédition punitive la nuit dernière. « Un véritable pogrom », affirment des militants israéliens anti-occupation. Les colons ont incendié plusieurs maisons palestiniennes et mis le feu à des dizaines de voitures. Un Palestinien a été tué par balles et une centaine d’autres ont été blessés. Ces attaques sont survenues à la suite de la mort de deux colons juifs, abattus dimanche par un Palestinien à Huwara. Il est toujours en fuite. 

Lire ICI


Israël: l’extrême droite refuse de condamner l’attaque de Huwara par des colons

Territoires palestiniens: retour sur une journée meurtrière à Naplouse


Plus de soixante Palestiniens tués par l’armée israélienne – ou par des colons juifs – depuis le début de l’année, en Cisjordanie occupée. Un bilan macabre, qui s’est donc aggravé hier, mercredi 22 février, à la suite d’un assaut meurtrier mené par les forces d’occupation sur Naplouse.

Lire ICI


Frappes aériennes israéliennes dans la bande de Gaza

Israël ferme sept ONG palestiniennes

Les ONG visées par cette fermeture ont affirmé leur volonté de continuer leur action, jeudi 18 août au lendemain des perquisitions dans leurs locaux à Ramallah en Cisjordanie. | AFP


L’armée israélienne a perquisitionné et fermé, dans la nuit du 17 août, les bureaux de sept ONG de défense des droits de l’homme à Ramallah, en Cisjordanie. Ces organisations dénoncent une volonté de museler la société civile palestinienne.

Lire ICI

Dans le monde


Au Bélarus, après deux ans de répression, les journalistes en danger s’adaptent pour survivre


Birmanie : des enquêteurs de l’ONU affirment avoir des preuves toujours plus nombreuses de crimes contre l’humanité


Le blogueur vietnamien Do Cong Duong est mort en prison


Mali : Des réformes concernant les droits humains sont cruciales pour un régime civil


En Cisjordanie occupée, trois Palestiniens tués dans une opération israélienne

Un mois après l’assassinat de Shireen Abu Akleh, zéro enquête internationale indépendante, un fiasco pour la justice envers les journalistes

AFP


Il y a tout juste un mois, la journaliste d’Al Jazeera Shireen Abu Akleh était assassinée par balle à Jénine, en Cisjordanie. Si aucune véritable enquête n’a été conduite, plusieurs expertises tendent à pointer la responsabilité israélienne dans ce crime. Reporters sans frontières (RSF) dénonce un fiasco pour la justice envers les journalistes et appelle à mettre un terme à la règle de l’impunité.

Lire ICI

Cisjordanie : plus de 1.000 personnes expulsées sur décision de justice israélienne


A l’issue d’une bataille judiciaire de près de 20 ans, le Cour suprême israélienne a approuvé, le 4 mai dernier, l’ordre d’éviction de huit villages dans la région palestinienne de Masafer Yatta, au sud de Hébron, en Cisjordanie occupée. Plus de 1.000 personnes vont être expulsées de leur logement.

Voir ICI