Mexique : deuxième meurtre de journaliste en une semaine à Tijuana

Scène de crime où la journaliste Lourdes Maldonado a été assassinée à Santa Fe, dans la banlieue de Tijuana, en Basse-Californie (Mexique), le 23 janvier 2022. © AFP – Guillermo Arias

Tuée par arme à feu à bord d’un véhicule dimanche, Lourdes Maldonado Lopez est la deuxième journaliste assassinée en une semaine à Tijuana, ville du nord-ouest du Mexique à la frontière des États-Unis. 

Lire ICI

Un rapport à point nommé : Journalisme en Tunisie : l’heure de vérité


Au lendemain de la violente répression qui a touché une vingtaine de journalistes qui couvraient des manifestations contre le président Saïed, Reporters sans frontières (RSF) publie Journalisme en Tunisie : l’heure de vérité, un rapport qui met le doigt sur le risque de dilution des acquis de la révolution tunisienne.

Lire ICI

Kazakhstan : RSF saisit l’ONU face à l’alarmante escalade de violence contre les journalistes couvrant les manifestations

Les entraves et les cas de violences à l’égard des journalistes couvrant les manifestations et les sanglantes “opérations de nettoyage” menées par les autorités se multiplient de manière alarmante (crédit : AFP)


Alors que les manifestations en cours dans le pays sont réprimées dans le sang par le pouvoir en place, le chauffeur d’une équipe de télévision a été tué par balles pendant qu’il suivait un convoi officiel et les attaques contre les médias se multiplient. Reporters sans frontières (RSF) a décidé de saisir l’Organisation des Nations unies (ONU) et l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour alerter sur les dangers croissants qu’encourent les journalistes et les obstructions à leur travail.

Lire ICI

Inde : plusieurs femmes journalistes “vendues aux enchères” sur un site sexiste et discriminatoire



Apparue en Inde le 1er janvier, une application en ligne prétend “mettre en vente” des dizaines de femmes d’origine musulmane, dont plusieurs reporters. Forte de nombreux témoignages, Reporters sans frontières (RSF) demande aux autorités indiennes d’intervenir pour faire cesser ce trafic infâme et potentiellement dangereux pour ces journalistes.

Lire ICI

Bélarus : RSF demande la libération de deux blogueurs condamnés à plus de 10 ans de prison


Les blogueurs Édouard Palchys et Ihar Losik, en détention provisoire depuis des mois, ont été condamnés à 13 et 15 ans de prison. © Hawa Hiba et RFE/RL


Les blogueurs Édouard Palchys et Ihar Losik, en détention provisoire depuis des mois, ont été condamnés à 13 et 15 ans de prison. Reporters sans frontières (RSF) dénonce des peines extrêmement lourdes et demande au régime biélorusse leur libération immédiate.

Lire ICI

Une hausse de 20% du nombre de journalistes en détention arbitraire en 2021 : 488 aujourd’hui, dont 60 femmes



Le bilan annuel des exactions commises contre les journalistes dans le monde, publié par RSF, établit un nombre record de journalistes en détention. En outre, 65 sont otages. Le nombre de journalistes tués, 46, est pour sa part au plus bas depuis 20 ans.

Lire ICI

Nous espérons que le programme national pour les droits de l’Homme en Egypte sera autre chose qu’une plaisanterie de mauvais goût.

L’Égypte ayant annoncé le lancement d’un plan quinquennal pour les droits humains le 11 septembre dernier, Reporters sans Frontières suggère au président Sissi de libérer les 28 journalistes actuellement en détention arbitraire dans le pays s’il veut faire la preuve de la sincérité des autorités à améliorer la situation.

L’Égypte occupe la 166e place au Classement mondial de la liberté de la presse.




Lire ICI