Élection présidentielle au Brésil : le droit à l’avortement, sujet tabou, s’invite dans la campagne

Une manifestante défend le droit à l’avortement dans une manifestation lors de la Journée internationale pour les droits des femes, à Rio de Janeiro (Brésil), le 8 mars 2022. (MAURO PIMENTEL / AFP)


À deux jours du scrutin, Lula, candidat de gauche et ancien président, tentait de ramener à lui les électeurs évangéliques qui avaient massivement voté Bolsonaro en 2019. Mais en évoquant la question de l’IVG, il a pris un risque politique comme l’a constaté notre envoyée spéciale à Rio.

Lire ICI

Le monde se mobilise en solidarité avec les protestations de l’Iran contre la mort de Mahsa Amini

Des manifestants à Tokyo brandissent des photos de Mahsa Amini lors du « Rassemblement de la liberté pour l’Iran » Philip FONG AFP

Des Iraniens basés à l’étranger et leurs partisans se sont rassemblés samedi dans des villes du monde entier en solidarité avec les manifestations déclenchées par la mort de Mahsa Amini sous la garde de la célèbre police des mœurs du pays.

Lire ICI

Voir et signer la pétition à l’attention des États membres du Conseil des droits de l’homme de l’ONU ICI

Par Marco Melgrati (bit.ly/3ClWRnx)

Élections au Brésil : le vote des femmes pourrait faire la différence


C’est un électorat stratégique et elles pourraient faire basculer l’élection du 2 octobre. Au Brésil, les femmes représentent 53% des 82 millions d’électeurs qui composent l’électorat du pays. Pourtant, elles n’occupent que 17% des sièges au Sénat et sont confrontées au manque de moyens dans leur campagne. Reportage à Rio de Janeiro de Perrine Juan et Julia Courtois. 

« On a quatre, cinq droits, en tout et pour tout » : à Téhéran, une Iranienne brave les interdits pour raconter la répression que subissent les femmes


A Téhéran, une équipe d' »Envoyé spécial » a suivi des femmes révoltées par la mort de Mahsa Amini, arrêtée pour une tenue qui ne respectait pas le code vestimentaire de la République islamique. Dans cet extrait, une militante témoigne de la répression violente des manifestations par les forces de l’ordre.

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs



La carte des hooligans en France


Maroc : manifestation à Rabat pour le droit à l’avortement


« Trois personnes sont tombés à la mer » : dans la Manche, des naufrages évités in extremis


Chine : une femme robot pilotée par une IA devient PDG d’une entreprise de plusieurs milliers de salariés

Les manifestations de soutien au peuple iranien se multiplient dans le monde

Manifestation en soutien aux femmes iraniennes après la mort de Mahsa Amini, Londres, le 24 septembre 2022 Reuters – CLODAGH KILCOYNE


Depuis la mort le 16 septembre de Masha Amini après son arrestation, les protestataires iraniens ne cessent de descendre dans la rue crier leur colère. Des manifestations de soutien se sont multipliées ce week-end dans le monde, des Amériques à l’Europe en passant par l’Irak, voisin de l’Iran. 

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs


G. Darmanin humilié par des activistes, les menace de porter plainte


FACEBOOK A CONTRIBUÉ AU NETTOYAGE ETHNIQUE DES ROHINGYAS


Brésil : Respecter le droit de voter librement et en sécurité


Le procès de Félicien Kabuga, présumé génocidaire rwandais, s’ouvre à La Haye

L’extrême droite française offre sa caution aux référendums russes en Ukraine


Xavier Moreau, André Chanclu, Yvan Benedetti ou encore Arnaud Develay… Plusieurs figures de l’extrême droite radicale et du complotisme hexagonal ont fait le déplacement côté russe pour jouer le rôle d’«observateurs étrangers» des référendums d’annexion organisés par Moscou dans le Donbass.

Lire ICI

Mexique: huit ans après la disparition des 43 étudiants, les familles ne veulent rien lâcher

Des proches des 43 étudiants d’Ayotzinapa disparus en 2014 protestant dans les rues de Mexico, le 23 septembre 2022, trois jours avant les commémorations marquant ce triste événement. AP – Fernando Llano


Lundi 26 septembre, le Mexique marche pour les 43 étudiants de l’école d’Ayotzinapa, disparus il y a huit ans à Iguala. Alors qu’un récent rapport a démenti la version des événements et qualifié cette affaire de « crime d’État », la commémoration de ce triste anniversaire va se tenir dans un contexte intense.

Lire ICI

Des gaz lacrymogènes lancés contre des manifestants devant l’ambassade d’Iran à Paris


Des milliers de personnes ont défilé dimanche pour protester contre la répression des manifestations en Iran.

Lire ICI

Voir aussi ICI et ICI

Iran: une mort qui s’inscrit dans un continuum de violences

Iran: derrière la mort de Mahsa Amini, le soulèvement d’un peuple

Les manifestants iraniens dans les rues du centre de Téhéran, le mercredi 21 septembre. AP


Depuis la mort troublante le vendredi 16 septembre de Mahsa Amini, jeune Iranienne de 22 ans arrêtée par la police des mœurs, le peuple d’Iran bat le pavé pour se soulever contre son système islamique. Des manifestations d’une grande ampleur ont éclaté dans tout le pays pour lutter contre la répression que subit toute la société. Un élan de colère grandissant qui se heurte pourtant à de nombreux obstacles pour espérer déstabiliser le pouvoir en place. 

Lire ICI et ICI

D’ici et d’ailleurs


La Guinée équatoriale abolit la peine de mort


Birmanie : l’armée bombarde une école


Un décret-loi sans précédent criminalisant les « rumeurs et fausses nouvelles » menace l’exercice du journalisme en Tunisie


Turquie : Le recyclage du plastique nuit à la santé et à l’environnement


Après la mort de Mahsa Amini en Iran, « ce sont des femmes qui sont sur le devant des manifestations, c’est inédit »


Sali Hafez, la Libanaise qui a braqué sa banque pour soigner sa sœur


D’ici et d’ailleurs

Marseille : une cinquantaine de migrants mineurs isolés installent leurs tentes sur la Canebière


Le second sommet pour l’information et la démocratie se réunit à New York le 22 septembre 2022


Ukraine: un employé de l’OSCE condamné à treize ans de prison par les séparatistes pro-russes


Les Iraniens bouleversés par la mort d’une femme arrêtée par la police des mœurs


Angola : les enfants des rues de Luanda, visages d’un pays miné par les inégalités


ARGENTINE : IVG, LA RÉVOLUTION DES FEMMES


D’ici et d’ailleurs


Les catholiques antirépublicains de la Fraternité Saint-Pie-X


Depuis l’invasion de l’Ukraine, la répression des journalistes s’intensifie en Crimée annexée


Le journaliste vietnamien Le Anh Hung condamné à cinq ans de prison pour “abus de libertés démocratiques”


Myanmar : Décès d’activistes lors de leur détention

Mystérieuses morts en série chez les oligarques

Le 1er septembre, l’homme d’affaires russe Ravil Maganov est décédé brutalement à Moscou. Avec lui s’allonge la liste des magnats disparus dans des conditions troublantes depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, en février 2022. La thèse officielle reste souvent celle du suicide.

Lire ICI

Une Saoudienne emprisonnée pour avoir «défié» la famille royale

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman pendant une cérémonie de signature au manoir Maximos, à Athènes, en Grèce, le 26 juillet 2022. (Louiza Vradi/Reuters)


Selon le tribunal, cette mère de cinq enfants a été condamnée pour avoir appelé «à participer à des activités troublant l’ordre public et menaçant la sécurité».

Lire ICI

Iran: deux lesbiennes et militantes LGBT+ condamnées à mort

Les deux femmes, âgées de 31 et 24 ans, sont accusées d’avoir fait la promotion de l’homosexualité et de la religion chrétienne. AFP


Deux lesbiennes et militantes LGBTQ accusées de promouvoir l’homosexualité, ont été condamnées à mort en Iran, ont rapporté des activistes, lundi 5 septembre, en exhortant la communauté internationale à empêcher leur exécution. 

Lire ICI

Lectures de rentrée


Féminicides
Une histoire mondiale

Christelle Taraud

Sortie prochaine


« Lancer l’alerte. Guide à usage du lanceur d’alerte et de ses soutiens. »

En précommande



A L’OMBRE DE LA CITÉ RIMBAUD

HALIMATA FOFANA



De la tyrannie

Vingt leçons du XXe siècle

Petit précis à usage quotidien pour lutter contre les extrémismes.

NORA KRUG,  TIMOTHY SNYDER


Voir ICI

Afghanistan, un an après

Un homme transporte un sac de céréales reçu dans une permanence du Programme alimentaire mondial (PAM) à Kandahar (Afghanistan), le 21 avril 2022. (JAVED TANVEER / AFP)


Dans un rapport publié lundi, l’ONG International Rescue Committee (IRC) estime que la crise actuelle pourrait tuer « beaucoup plus d’Afghans que les vingt dernières années de guerre ».

Lire ICI


Afghanistan : « On ne lapide plus » les femmes « dans les stades de football », mais la « même attitude anti-féministe persiste » chez les talibans, selon un expert


Afghanistan : « C’était très dur de tout recommencer à zéro », raconte une militante pour les droits des femmes exilée en France