Poursuites judiciaires contre Julian Assange: «trop, c’est trop», déplore le Premier ministre australien


Le Premier ministre australien Anthony Albanese a dénoncé ce jeudi 15 février les poursuites judiciaires engagées depuis des années par les États-Unis et le Royaume-Uni contre le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, affirmant: « trop c’est trop ».

Lire ICI


Royaume-Uni : dernier recours pour Julian Assange


L’appel de Julian Assange contre l’extradition américaine est une question de vie ou de mort, selon son épouse

L’ONG Anticor bel et bien privée de son agrément en appel


La cour administrative d’appel de Paris a confirmé ce jeudi 16 novembre le retrait de l’habilitation pour l’ONG de porter plainte au nom de l’intérêt général en matière de délinquance financière et de lutte contre la corruption.

Lire ICI

​​RSF lance la campagne mondiale « Dommages collatéraux » pointant le danger que représentent les poursuites contre Julian Assange pour les médias et le droit du public à l’information


Reporters sans frontières (RSF) lance une nouvelle campagne de communication mondiale dans le cadre de son combat sans relâche pour la libération du fondateur de WikiLeaks Julian Assange. À partir du 18 octobre, des médias du monde entier diffuseront, sur papier et en ligne, le visuel de campagne de RSF mettant en lumière le danger que représentent pour tous les médias et pour le droit du public à l’information les poursuites engagées par le gouvernement américain contre Julian Assange.

Lire ICI

Après la garde à vue d’une journaliste, des juges mettent en examen un ex-militaire présenté comme sa source



La journaliste Ariane Lavrilleux a passé près de 40 heures en garde à vue entre mercredi et jeudi. Elle avait publié sur Disclose en 2021 une enquête sur un possible détournement par l’Egypte d’une aide militaire française.

Lire ICI


Journaliste placée en garde à vue : « C’est une attaque claire, nette et précise contre la liberté d’informer », s’indigne Ariane Lavrilleux

Arabie saoudite : Un homme condamné à mort pour des tweets



Des critiques pacifiques exprimées sur les réseaux sociaux ont conduit à un verdict de peine de mort.

Lire ICI

Royaume-Uni : Julian Assange dangereusement proche de l’extradition à la suite du rejet de son appel par la Haute Cour


Reporters sans frontières (RSF) exprime sa plus vive inquiétude à la suite du rejet par la Haute Cour britannique de l’appel du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, contre l’ordre d’extradition vers les États-Unis. Cette décision le rapproche dangereusement d’un départ forcé vers un pays où il risque une peine de prison à vie pour avoir publié, en 2010, des documents classifiés.

Lire ICI

Bilan carbone, le compte n’y est pas

TotalEnergies attaque Greenpeace International en justice : un nouveau procès bâillon qui vise à intimider les lanceuses et lanceurs d’alerte sur le climat.

La Ligue des Droits de l’Homme leur apporte son soutien.

TotalEnergies exige que Greenpeace supprime le rapport de son site et cesse d’en parler.

LIRE ICI

« LuxLeaks » : la CEDH reconnaît le Français Raphaël Halet comme lanceur d’alerte et condamne le Luxembourg


Selon la Cour, l’intérêt public attaché à la divulgation de ces informations par M. Halet l’emporte sur l’ensemble des effets dommageables résultant de celle-

Lire ICI

Pour la Défenseure des droits, le policier lanceur d’alerte « a été victime d’une mesure de représailles » de sa hiérarchie

ELLE MET EN CAUSE DARMANIN

Le brigadier-chef Amar Benmohamed

La Défenseure des droits juge que le ministère de l’Intérieur a injustement sanctionné le policier lanceur d’alerte qui a révélé les maltraitances au sein du tribunal de justice. Elle pointe au passage l’impunité dont ont bénéficié les mis en cause.

Lire ICI

Ils et elles se battent pour l’intérêt commun…

LANCEUSES ET LANCEURS D’ALERTE
Pourquoi on ne les entend pas ?

Nécessaire de résister face à l’inaction, parce que le fatalisme n’a rien d’inexorable… 

Alerter n’est pas une option, c’est un acte de citoyenneté, de courage.

Parcours de vie, décryptages, analyses et entretiens : les rédactions de Politis et de Basta! mettent en lumière l’alerte dans un numéro exceptionnel de 52 pages .

­­I. RÉVÉLER MENSONGES ET MANIPULATIONS­­
­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­
Ils et elles n’étaient pas destiné·es à lancer l’alerte. Ni enquêtrices chevronnées ni investigateurs particulièrement curieux, aucun·e n’imaginait revêtir un jour les habits d’un Don Quichotte aux prises avec un implacable système. Ils et elles sont employés de banque, agriculteurs, chercheuses ou « simple » citoyenne s’interrogeant sur l’origine de la maladie de ses enfants. Avec seulement à cœur de bien faire leur travail, d’agir selon leur éthique et de placer l’intérêt général avant la cupidité. Bref, de servir le bien commun. Ils et elles ont été sanctionné·es et traîné·es dans la boue pour cela.­­­­­
­­­­­­
­­II.DÉVOILER LES RISQUES INDUSTRIELS­­
­­­­­La santé au travail est la sentinelle de la santé environnementale. Ouvriers inhalant des fibres d’amiante, travailleurs imprégnés de pesticides, mineurs respirant des particules fines, employées de ménage éclaboussées de détergents industriels… Soyez sûrs que
toutes les sympathiques pathologies que ces expositions provoquent ne restent pas cantonnées derrière les murs des usines, dans les allées des entrepôts ou sur les chantiers. En prenant soin des travailleurs et des travailleuses, via de véritables politiques publiques, on prend soin de
toutes et tous, et on prévient les catastrophes sanitaires et environnementales. Encore faut-il que les employeurs et les politiques écoutent.­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­
­­­­­
­­III.DÉNONCER LES VIOLENCES­­
­­­­­­­­­­­­­
­­­­­­­­­­­­­­­­­­Il y a les violences de masse – tortures, bombardements de civils ou massacres – commises par des forces armées de régimes totalitaires comme d’États démocratiques. Sans les militaires qui osent alerter de l’intérieur, les journalistes qui enquêtent ou les militants des droits humains épris de justice, nous ne saurions rien de ces exactions. Il en est de même face aux violences du quotidien : les brutalités policières illégales, voire racistes, ou les violences
sexistes et sexuelles subies à la maison comme au travail par de nombreuses femmes. Grâce à celles et ceux qui osent parler, raconter, documenter, des omertas insidieuses prennent fin.­­­­­
­­­­­
­­IV.
ALERTER MALGRÉ LES ENTRAVES­­
­­Les entraves sont multiples et les risques
nombreux : moqueries, placardisation, intimidation, sanction, poursuites
judiciaires, jusqu’à l’exil, voire la mort, dans certaines situations. Heureusement, la protection des lanceurs et des lanceuses d’alerte progresse, malgré tout. 
Et les combats qu’ils et elles lancent suscitent souvent des mobilisations bien plus larges, quand la société s’en empare face à l’indifférence encore trop répandue des autorités censément compétentes.­

D’ici et d’ailleurs


VENTES D’ARMES : SANS SURPRISE, LE GOUVERNEMENT MAINTIENT L’OPACITÉ


« Cette affaire a gâché ma vie » : des lanceurs d’alerte racontent leur vie détruite après leurs révélations


La mobilisation vire au chaos en Russie entre violences et fuite massive des conscrits

Guerre en Ukraine : entre solidarité et système D, les jeunes qui ont fui la Russie s’organisent sur l’application Telegram


Ouverture du procès d’un ex-chef rebelle centrafricain à la CPI


La Cour des comptes crée une plate-forme pour les lanceurs d’alerte


Le dispositif, qui permettra de formaliser les éléments transmis par les informateurs, s’inscrit dans une démarche de plus grande ouverture de l’institution au grand public.

Lire ICI

Lectures de rentrée


Féminicides
Une histoire mondiale

Christelle Taraud

Sortie prochaine


« Lancer l’alerte. Guide à usage du lanceur d’alerte et de ses soutiens. »

En précommande



A L’OMBRE DE LA CITÉ RIMBAUD

HALIMATA FOFANA



De la tyrannie

Vingt leçons du XXe siècle

Petit précis à usage quotidien pour lutter contre les extrémismes.

NORA KRUG,  TIMOTHY SNYDER


Voir ICI

Dans le monde


Au Bélarus, après deux ans de répression, les journalistes en danger s’adaptent pour survivre


Birmanie : des enquêteurs de l’ONU affirment avoir des preuves toujours plus nombreuses de crimes contre l’humanité


Le blogueur vietnamien Do Cong Duong est mort en prison


Mali : Des réformes concernant les droits humains sont cruciales pour un régime civil


En Cisjordanie occupée, trois Palestiniens tués dans une opération israélienne

Dans l’actualité


Ces ministres du nouveau gouvernement qui s’étaient opposés au mariage pour tous


Russie : deux ans de trop derrière les barreaux pour Ivan Safronov, figure du journalisme assimilée à un “traître”


Méditerranée : le Geo Barents de MSF secourt 315 migrants en quelques heures


Cameroun : L’enquête sur des meurtres commis par des soldats est une étape positive


Quand les rédactions sont dépossédées du choix de leur Une


Invasion russe: un opposant condamné à 7 ans de prison pour avoir dénoncé la guerre en Ukraine


Il intègre l’école de police malgré une condamnation pour violence conjugale


La justice britannique autorise formellement l’extradition de Julian Assange aux Etats-Unis

Des manifestants contre l’extradition de Julian Assange, le 20 avril 2022 à Londres. ALASTAIR GRANT / AP


Il revient désormais à la ministre de l’intérieur britannique, Priti Patel, d’approuver l’ordonnance d’extradition.

Lire ICI

Arabie saoudite : le blogueur Raif Badawi toujours détenu après avoir purgé 10 ans de prison


Après 10 ans d’emprisonnement, le blogueur saoudien Raif Badawi aurait dû sortir de prison le 28 février, mais il est toujours détenu à la prison centrale de Dahaban, au nord de Djeddah. Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités saoudiennes à libérer Badawi immédiatement et à lui permettre de rejoindre sa famille, qui vit désormais au Canada.

Lire ICI

Non au renvoi en Algérie de Mohamed Benhalima !

Les lanceurs d’alerte ne seront plus seuls

La justice britannique autorise en appel l’extradition de Julian Assange vers les États-Unis


Affiche du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, image d’archive © Tolga Akmen – AFP


La Haute cour de justice britannique a jugé, vendredi, « recevable » l’appel des États-Unis sur l’extradition du fondateur de WikiLeaks Julian Assange.

Lire ICI

et ICI