D’ici et d’ailleurs


« Les pâtes ont augmenté de 15 % cette année » : un coût de la vie toujours plus haut pour les étudiants, alerte l’UNEF


Ukraine : Attaques russes illégales à Kharkiv


Guerre en Ukraine : les Russes « ne veulent pas qu’ils en sortent vivants », le père d’un soldat réfractaire raconte l’enfer des prisons russes


« Poutine fou » : la géopolitique sur le divan


Belgique : festival néonazi à Ypres à la fin de ce mois : des services de renseignement européens s’alarment. La ville annule finalement le festival


WikiLeaks : les avocates de Julian Assange portent plainte contre la CIA pour espionnage


Des fusils d’assaut dans les écoles ? Ce dernier sanctuaire sans arme qui vacille aux Etats-Unis



Dans le monde


Au Bélarus, après deux ans de répression, les journalistes en danger s’adaptent pour survivre


Birmanie : des enquêteurs de l’ONU affirment avoir des preuves toujours plus nombreuses de crimes contre l’humanité


Le blogueur vietnamien Do Cong Duong est mort en prison


Mali : Des réformes concernant les droits humains sont cruciales pour un régime civil


En Cisjordanie occupée, trois Palestiniens tués dans une opération israélienne

Droits et Libertés

Vidéosurveillance : les caméras « intelligentes » ne sont pas autorisées dans l’espace public, tranche la Cnil


Alexandria Ocasio-Cortez arrêtée à Washington avec d’autres parlementaires lors d’une manifestation pour le droit à l’avortement


Le cinéaste iranien Jafar Panahi arrêté à Téhéran

Jafar Panahi, en février 2019 à Venise


Le célèbre réalisateur iranien est connu pour son opposition au régime islamiste.

Lire ICI

Affaire Benalla: l’Etat condamné pour la tentative de perquisition de Mediapart

Selon les juges, cette perquisition «constituait donc une ingérence dans la liberté d’expression […] d’autant plus sérieuse qu’un risque d’atteinte au secret des sources ne peut se concevoir que dans des circonstances exceptionnelles». (Lionel Bonaventure/AFP)


En janvier 2019, le site avait publié des extraits d’une conversation entre l’ex-chargé de mission de l’Élysée et l’ancien employé de la République en marche Vincent Crase après leur mise en examen dans l’affaire des violences du 1er mai 2018 et en violation de leur contrôle judiciaire.

Lire ICI

EXTRADITION DE JULIAN ASSANGE : UNE TACHE SUR LA DÉMOCRATIE BRITANNIQUE, UN JOUR SOMBRE POUR LA LIBERTÉ DE LA PRESSE

Un blogueur azéri, ennemi d’Aliev, a des tueurs à ses trousses en France

AFP


La police française a arrêté, le 12 juin, deux personnes près d’Angers, soupçonnées d’avoir voulu assassiner Mahammad Mirzali. Reporters sans frontières (RSF) alerte sur cette nouvelle tentative présumée d’assassinat et appelle la France et l’Azerbaïdjan à considérer cette affaire au plus haut niveau de l’État.

Lire ICI

Guerre en Ukraine


Amnesty international accuse la Russie de faire usage de bombes à sous-munitions

Une femme marche dans un quartier dévasté du nord de Kharkiv (Ukraine), le 29 mai 2022. (GENYA SAVILOV / AFP)


Selon un rapport de l’ONG publié ce dimanche, l’armée russe fait un large usage de ces armements, notamment à Kharkiv, la deuxième ville du pays, au mois de mars. Des bombes pourtant interdites par la Convention d’Oslo.

Lire ICI

SOUS LES BOMBES À KHARKIV

Des habitants enlèvent les débris d’un supermarché dans un centre commercial endommagé par une frappe de missile russe, alors que l’attaque de la Russie contre l’Ukraine se poursuit, à Kharkiv, en Ukraine, le 8 juin 2022 © REUTERS/Ivan Alvarado



« Tout le monde peut mourir à tout moment. » C’est le nom de notre dernière enquête sur les bombardements aveugles de la Russie sur la ville de Kharkiv en Ukraine. L’utilisation d’armes à sous-munitions, imprécises par nature, a fait des centaines de victimes. Les aires de jeu et les centres d’aide humanitaire ne sont pas épargnés par ces attaques aveugles.

Lire ICI



Russie : Disparition forcée d’une enseignante ukrainienne

Viktoria Andrusha.  © Privé


Les autorités devraient d’urgence confirmer le lieu où elle se trouve et mettre fin aux détentions arbitraires.

Lire ICI

Un mois après l’assassinat de Shireen Abu Akleh, zéro enquête internationale indépendante, un fiasco pour la justice envers les journalistes

AFP


Il y a tout juste un mois, la journaliste d’Al Jazeera Shireen Abu Akleh était assassinée par balle à Jénine, en Cisjordanie. Si aucune véritable enquête n’a été conduite, plusieurs expertises tendent à pointer la responsabilité israélienne dans ce crime. Reporters sans frontières (RSF) dénonce un fiasco pour la justice envers les journalistes et appelle à mettre un terme à la règle de l’impunité.

Lire ICI

Maurice : accusations de tortures policières sur l’île, les vidéos et témoignages se multiplient

À Maurice, la publication le 28 mai de trois vidéos de tortures mettant en cause des policiers de l’île suscite l’émoi. Les témoignages à l’encontre de policiers se multiplient depuis. 


Depuis deux semaines, l’opinion publique est en émoi à Maurice. Des policiers de l’île sont accusés d’actes de torture et de violence, vidéos à l’appui. Les témoignages se multiplient. Récit. 

Lire ICI

Brésil : disparition préoccupante du journaliste britannique Dom Phillips en Amazonie

Dom Phillips  Reprodução Twitter/@domphillips


Depuis le 5 juin 2022, Dom Phillips, journaliste britannique et Bruno Araújo Pereira, expert et défenseur des communautés indigènes sont portés disparus dans la vallée du Javari, en Amazonie brésilienne. Reporters sans frontières (RSF) exhorte les autorités brésiliennes à redoubler leurs efforts pour localiser les deux hommes.

Lire ICI

RSF remet une pétition internationale exhortant la ministre de l’Intérieur britannique à rejeter l’extradition de Julian Assange


Reporters sans frontières (RSF) a remis une pétition, qui a recueilli près de 64 000 signatures à travers le monde, en à peine un mois, appelant la ministre de l’Intérieur britannique, Priti Patel, à rejeter l’extradition du fondateur de Wikileaks, Julian Assange, aux États-Unis.

Lire ICI

MENACE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES EN BELGIQUE : LA SOCIÉTÉ CIVILE EUROPÉENNE S’INQUIÈTE

La justice britannique autorise formellement l’extradition de Julian Assange aux Etats-Unis

Des manifestants contre l’extradition de Julian Assange, le 20 avril 2022 à Londres. ALASTAIR GRANT / AP


Il revient désormais à la ministre de l’intérieur britannique, Priti Patel, d’approuver l’ordonnance d’extradition.

Lire ICI