Maroc : mort d’une Africaine touchée par un tir de la police alors qu’elle montait dans un canot vers les Canaries

Arrestations de migrants à Laayoune, au Maroc. Crédit : compte Facebook de l’AMDH


Selon l’ONG Caminando Fronteras, une femme subsaharienne a été tuée dans la nuit de dimanche à lundi dans le sud du Maroc après avoir été touchée par un tir de la police. Elle faisait partie d’un groupe de 35 personnes qui s’apprêtaient à prendre la mer pour rejoindre l’archipel espagnol des Canaries.

Lire ICI

Méditerranée : plus de 750 migrants secourus par trois navires humanitaires

Des migrants entassés sur le Sea Watch 3, le 11 septembre 2022. Crédit : Sea-Watch


Le Sea Watch 3, le Sea-Eye 4 et le Humanity 1 ont secouru ces derniers jours 765 migrants en détresse en Méditerranée centrale. Les trois navires humanitaires naviguent désormais près des côtes italiennes en attendant de se voir attribuer un port de débarquement.

Lire ICI

Dans l’actualité


Ces ministres du nouveau gouvernement qui s’étaient opposés au mariage pour tous


Russie : deux ans de trop derrière les barreaux pour Ivan Safronov, figure du journalisme assimilée à un “traître”


Méditerranée : le Geo Barents de MSF secourt 315 migrants en quelques heures


Cameroun : L’enquête sur des meurtres commis par des soldats est une étape positive


Quand les rédactions sont dépossédées du choix de leur Une


Invasion russe: un opposant condamné à 7 ans de prison pour avoir dénoncé la guerre en Ukraine


Il intègre l’école de police malgré une condamnation pour violence conjugale


« Deux femmes nous ont dit avoir perdu leurs enfants » : sauvetage « tragique » en Méditerranée centrale

Lorsque le Geo Barents est arrivé sur les lieux du drame, 22 passagers manquaient à l’appel. Crédit : MSF Sea/Twitter


Le Geo Barents, le navire humanitaire de Médecins sans frontières (MSF) a porté secours, lundi, à 71 personnes en grande détresse dans les eaux libyennes. À son arrivée sur les lieux du drame, 22 personnes, dont des enfants, avaient déjà disparu.

Lire ICI

Les statistiques du HCR sur les traversées de la Méditerranée révèlent un nombre croissant de morts et de tragédies en mer

Des réfugiés et des migrants à la dérive dans une embarcation en bois attendent d’être secourus près de l’île italienne de Lampedusa, en mer Méditerranée, le 28 août 2021.   © REUTERS/Juan Medina


Alors que le nombre de réfugiés et de migrants qui franchissent la Méditerranée pour rejoindre l’Europe est moins élevé qu’en 2015, ces périples sont de plus en plus meurtriers. C’est ce que révèle un nouvel article basé sur la visualisation des données et rendu public ce jour par le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés.

Lire ICI

Plus de 70 migrants portés disparus après un naufrage au large de la Tunisie

Image d’archives d’un naufrage près du Sea Watch 3, en Méditerranée centrale, le 9 avril 2022. Crédit : Sea-Watch


Au moins 76 personnes ont disparu au large de Sfax, dans le sud-est de la Tunisie, a indiqué, mercredi matin, l’Organisation internationale des migrations (OIM). Vingt-quatre migrants ont, quant à eux, pu être secourus par les autorités tunisiennes.

Lire ICI

Malte, ou le refus assumé de porter secours aux migrants en détresse en Méditerranée

Les forces armées maltaises ont aidé en avril des migrants en difficulté en mer à rejoindre l’Italie, à défaut de les conduire à Malte. Crédit : AlarmPhone


Depuis des années, les ONG dénoncent le comportement du gouvernement maltais, accusé de laisser les canots de migrants à l’abandon en Méditerranée sans leur porter secours. Dans un rapport mis à jour ce mois-ci, le Conseil européen sur les réfugiés et exilés (ECRE) a, de nouveau, fustigé le petit pays européen pour sa politique migratoire.

Lire ICI

Près de 450 personnes débarquent en Sicile à bord d’un bateau de pêche

Les migrants en détresse dans des embarcations de fortune peuvent être escortés par les autorités italiennes jusqu’au port le plus proche. Crédit : Ansa


Une embarcation partie de Libye avec 450 exilés a atteint tôt ce mardi matin Pozzallo, en Sicile. Face à l’augmentation des arrivées, le maire de la ville réclame « une force militaire européenne ».

Lire ICI

Quelles conséquences après la démission du patron de Frontex ?


L’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes est pointée du doigt depuis de nombreux mois, enchaînant les scandales. Son avenir peut-il être remis en question ?

Voir ICI

Plus de 3 000 migrants sont morts en mer en essayant de rejoindre l’Europe en 2021

Des employés des pompes funèbres portent le corps d’un migrant sur la plage de l’enclave espagnole de Ceuta, le 20 mai 2021. (AFP)


Près de 2 000 migrants ont péri en Méditerranée, et un millier d’autres dans l’Atlantique Ouest, selon l’ONU.

Lire ICI

Méditerranée : plus de 100 migrants morts en deux jours, MSF dénonce « l’inacceptable indifférence » de l’UE

Des migrants secourus en Méditerranée par le navire de MSF, le Geo Barents. Crédit : MSF / Anna Pantelia


Alors que plus de 100 migrants ont perdu la vie en seulement deux jours en mer Méditerranée en tentant d’atteindre l’UE, Médecins sans frontières (MSF) a dénoncé mercredi dans un communiqué « la négligence » des pays européens, qui font preuve d’une « inacceptable indifférence ». Selon l’ONG médicale, ces drames sont pourtant « la conséquence de [leurs] politiques migratoires ».

Lire ICI

Au moins 25 corps de migrants rejetés sur la plage en Tunisie

Une plage dans les environs de Zarzis, en Tunisie. Crédit : InfoMigrants


En trois jours, près de 25 cadavres ont été rejetés par la mer au large des côtes du nord-est de la Tunisie. Selon les informations de l’OIM, il s’agirait de migrants de nationalité syrienne et tunisienne.

Lire ICI

« Ni canot, ni gilet de sauvetage » : deux migrants morts noyés après avoir été jetés à la mer par des garde-côtes grecs

Souvent, les garde-côtes grecs placent les migrants dans des radeaux de sauvetage pour les renvoyer en Turquie. Crédit : Compte twitter d’Aegean Boat Report


Selon une enquête menée par plusieurs médias européens, des garde-côtes grecs ont battu puis jeté à la mer trois migrants, sans canot ni gilet de sauvetage, en septembre dernier. Deux d’entre eux sont morts noyés suite à ce refoulement illégal. Un autre homme est porté disparu depuis fin janvier après avoir subi le même sort.

Lire ICI

Plus de 600 migrants secourus par des navires humanitaires débarquent en Italie

Le Geo Barents attendait depuis une semaine de pouvoir débarquer en Italie. Crédit : SOS Méditerranée / Andrea Monrás


L’Aita Mari a accosté à Lampedusa, dimanche, avec 176 exilés à bord, secourus quelques jours plus tôt en Méditerranée. Les 439 migrants pris en charge par le Geo Barents ont, eux, débarqué, samedi, au port d’Augusta, en Sicile.

Lire ICI

EUROMED DROITS qu’est-ce ?

C’est un réseau reliant deux rives

Logo Euromed Droits

EuroMed Droits, anciennement le Réseau Euro-Méditerranéen pour les Droits Humains, est une organisation non-gouvernementale dédiée à la coopération et au dialogue entre et au sein des pays des deux rives de la Méditerranée.

EuroMed Droits est un réseau représentant 68 organisations des droits humains actives dans 30 pays. Le réseau a été fondé en 1997 à la suite de la Déclaration de Barcelone de 1995 par des organisations de la société civile qui souhaitaient s’investir dans la promotion des droits humains et de la démocratie dans le cadre du partenariat euro-méditerranéen.

La mission d’EuroMed Droits est de développer et de renforcer des partenariats entre des organisations de la société civile, afin qu’elles coopèrent sur un pied d’égalité aux niveaux régional et national. En créant des opportunités de mise en réseau et en encourageant une telle coopération au sein de la société civile, EuroMed Droits vise à aider ces organisations à définir des stratégies communes, à promouvoir leurs messages et visions conjointes auprès des décideurs politiques et d’un public plus large, en vue de renforcer leur influence dans leur propre pays et au niveau international.

Dans sa stratégie 2018-2021, EuroMed Droits a identifié quatre thématiques de travail clés, à côté de son travail régulier sur certains pays du sud de la Méditerranée.

LIRE ICI

et ICI