D’ici et d’ailleurs


Inégalités

Depuis le Covid, les 1% les plus riches ont capté 63% des richesses produites, selon l’ONG Oxfam


Migrants

Vidéo : comment aider ses enfants à aller mieux après des traumatismes liés à la migration ?


TÉMOIGNAGES. « Aide au retour volontaire »: « On repart pour toujours », confient des étrangers qui abandonnent leurs rêves d’exil pour « rentrer au pays »


Aide au retour volontaire : « Un bon investissement » pour la France, estime le directeur général de l’Office français de l’immigration et de l’intégration


Iran

La répression implacable contre les jeunes en Iran


Afghanistan

Afghanistan : face à la volonté des talibans de réduire les femmes au silence, « Radio Begum » continue d’émettre


Etats-Unis

« Ils essaient de me faire pareil qu’à George Floyd » : aux Etats-Unis, un enseignant noir meurt à l’hôpital après avoir reçu six décharges de Taser


Israël

Israël : des dizaines de milliers de manifestants contre le gouvernement

États-Unis: en prison pour avoir voté «illégalement»

Etats-Unis: Capture d’une vidéo embarquée montrant l’arrestation d’un homme accusé d’avoir voté illégalement en Floride par la nouvelle police des élections. © David Thomson


Après les accusations infondées de fraudes électorales par Donald Trump, le gouverneur républicain de Floride, Ron DeSantis, a créé cette année une police des élections. Cette police d’un genre du vote dont le but est de traquer les fraudes électorales a déjà poursuivi 20 personnes accusées d’avoir voté illégalement à la dernière présidentielle de 2020. Les associations de défense des droits civiques dénoncent une nouvelle tentative de restriction du droit de vote des minorités qui penchent très largement vers les démocrates.

Lire ICI

Monde : quand les femmes se révoltent


En Russie, en Afghanistan, aux États-Unis ou en Amérique du Sud, les femmes protestent pour leurs droits.

Voir ICI

États-Unis: la bataille pour le droit à l’avortement descend dans la rue


Près de 200 organisations ont appelé les défenseurs du droit à l’avortement à se faire entendre dans tout le pays. Daniel SLIM / AFP


À deux jours de la reprise des audiences à la Cour suprême, plus de 240.000 personnes sont attendues pour manifester dans tout le pays ce samedi.

La bataille pour le droit à l’avortement se jouera samedi 2 octobre dans les rues des États-Unis, où des centaines de manifestations sont prévues dans le cadre d’une «Marche des femmes» destinée à contrer une offensive conservatrice sans précédent. L’entrée en vigueur le 1er septembre d’une loi du Texas, qui interdit quasiment tous les avortements dans ce vaste État, a déclenché une véritable guérilla judiciaire et une contre-attaque au Congrès, mais peu de cortèges de manifestants jusqu’ici.

Lire ICI