Sondage sur les «Français musulmans» et le Hamas : comment plusieurs médias de droite se sont arrangés avec les résultats


Plusieurs médias qui ont consacré des articles à l’enquête de l’Ifop ont omis de mentionner certaines données, notamment concernant la «sympathie» des Français musulmans à l’égard du groupe islamiste.

Lire ICI

2 400 manifestants, dont 2 500 individus violents ? L’étrange comptage des opposants à l’A69 par la préfecture du Tarn

DÉSORDRES DE GRANDEUR


Maths l’opposition. Pour tenter de discréditer les oppositions au projet d’autoroute A69 entre Toulouse et Castres, la préfecture du Tarn et le gouvernement ont annoncé des chiffres trompeurs, voire tout simplement faux.

Lire ICI

Sur TikTok, des jeunes Français de plus en plus défiants face à la science

La plateforme TikTok, très fréquentée par les jeunes, est un lieu où circulent nombre d’infox. REUTERS – Dado Ruvic


Un nouveau sondage Ifop paru ce 12 janvier qui a été mené auprès d’un échantillon représentatif de 11-24 ans a mis en évidence un phénomène inquiétant sur les réseaux sociaux. Celui de la défiance grandissante des jeunes internautes français à l’égard de la science.

Lire ICI

La déportation des homosexuels, « une légende » : Zemmour attaqué par 6 associations pour contestation de crime contre l’humanité


Les associations Inter-LGBT, Stop Homophobie, SOS Homophobie, Mousse, Adheos et Quazar visent par cette plainte une phrase précise du polémiste-candidat dans son livre paru en septembre.

Lire ICI

Ukraine : une guerre de propagande


« Une guerre est par essence complexe. Comme dans toutes les guerres, le rôle de l’opinion publique est crucial. La façon dont…

« Ne croyez pas la propagande » : la protestation antiguerre d’une journaliste russe


Marina Ovsiannikova, journaliste sur la chaîne Pervy Kanal, a été arrêtée le 14 mars. Elle venait de protester, en direct, contre la guerre en Ukraine et la propagande du Kremlin.

Voir et lire ICI

Crise ukrainienne et pandémie: la convergence des théories conspirationnistes

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d’une intervention filmée, le 25 février 2022. © REUTERS/UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SE


Avec l’aggravation du conflit en Ukraine, un fort mouvement de soutien au peuple ukrainien s’exprime sur les réseaux sociaux, à l’exception des milieux pro-Poutine qui véhiculent de nombreuses théories complotistes. Qu’il s’agisse de la pandémie de Covid-19 ou de l’invasion russe en Ukraine, on retrouve souvent le même narratif et les mêmes acteurs derrière cette désinformation.

Lire ICI

Guerre en Ukraine : six vidéos détournées qui circulent sur les réseaux sociaux

Fact-checking

La première phase de l’offensive russe a donné lieu à des bombardements ciblant les bases et aéroports ukrainiens. De nombreuses vidéos de combats aériens circulent donc sur la toile. (Illustration) AFP/SERGEI SUPINSKY


Au premier jour de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, des dizaines d’images de combats antérieures au conflit ou issues de jeux vidéo ont été massivement partagées sur les réseaux sociaux.

Lire ICI