Crise ukrainienne et pandémie: la convergence des théories conspirationnistes

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d’une intervention filmée, le 25 février 2022. © REUTERS/UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SE


Avec l’aggravation du conflit en Ukraine, un fort mouvement de soutien au peuple ukrainien s’exprime sur les réseaux sociaux, à l’exception des milieux pro-Poutine qui véhiculent de nombreuses théories complotistes. Qu’il s’agisse de la pandémie de Covid-19 ou de l’invasion russe en Ukraine, on retrouve souvent le même narratif et les mêmes acteurs derrière cette désinformation.

Lire ICI

Présidentielle 2022 : « Le sujet migratoire n’est pas nouveau, mais le débat s’est radicalisé »

Des migrants marchent dans les rues de Calais, en octobre 2019. Crédit: Mehdi Chebil


À moins de deux mois du premier tour de l’élection présidentielle française, l’immigration est, une fois de plus, un thème de campagne majeur pour plusieurs candidats, notamment à droite et à l’extrême-droite de l’échiquier politique. Dans l’Histoire, la question migratoire a toujours été source de passion et de crispations. Mais aujourd’hui « le débat s’est radicalisé », estime François Héran, professeur au collège de France, où il occupe la chaire Migrations et sociétés, également auteur du livre « Parlons immigration en 30 questions », à la Documentation française. Entretien.

Lire ICI


Et ICI

Le complotisme « vient nous sécuriser par le pire »

Cynthia Fleury, invitée du Grand entretien le 15 décembre 2019 © Radio France / France Inter

Autrice d’un essai « Ci-gît l’amer : guérir du ressentiment », la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury analyse le complotisme, qui agite la France ces dernières semaines, en ces temps de pandémie et de défiance anti-vaccinale élevée. « Le complotisme est le récit parfait pour ce grand temps d’incertitude et d’incertitude au risque, cela vient sécuriser par le pire. Ce qui est particulier, car on a une explication mais elle est absolument terrible. »

Lire et écouter ICI