Emplois vacants, chômeurs passifs : les faux arguments de Gabriel Attal pour réduire les droits


Les gouvernements Macron ne chôment pas pour affaiblir les protections sociales. Une nouvelle réforme de l’assurance-chômage, la 4e en cinq ans, se prépare. Avec toujours les mêmes faux arguments, que vous décryptent Basta! et Rapports de force.

Lire ICI

Quand le gouvernement ne respecte pas ses engagements sur l’assurance chômage


En deçà de 9% de chômage, le gouvernement prévoit de réduire de 25% la durée d’indemnisation de la plupart des demandeurs d’emploi, à l’exception des allocataires qui se trouvent en outre-mer et des intermittents du spectacle.

Lire ICI

Fin de l’ASS au profit du RSA : quelles conséquences pour les chômeurs en fin de droits ?


Dans son discours de politique générale mardi, le premier ministre Gabriel Attal a annoncé la suppression de l’ASS, l’allocation spécifique de solidarité. Les chômeurs en fin de droits basculeront au Revenu de solidarité active. 

Lire ICI

« Plus de bleu sur le terrain »: la priorité ?


Nouvelles brigades de gendarmerie : « Plus il y a de ‘bleu’ sur le terrain, moins il y a d’insécurité », insiste Gérald Darmanin


Logement social : « C’est inédit, on n’a jamais eu autant de demandeurs en France », alerte Emmanuelle Cosse


Des femmes victimes de violences sexuelles dans les hôtels du Samu social


Pénurie d’aidants : l’AFM-Téléthon et APF France handicap vont saisir la Défenseure des droits pour « mise en danger de la vie d’autrui »


Grève des Atsem : multitâches, peu payés et sans perspectives d’évolution, elles veulent se faire entendre


Chômage : femmes et hommes à égalité


Pourquoi la désobéissance civile pourrait s’intensifier

Réforme du RSA : la droite et la majorité trouvent un compromis sur 15 heures d’activités obligatoires



L’amendement, déposé par Les Républicains, fixe dans la loi un minimum de 15 heures d’activités obligatoires pour les bénéficiaires du RSA, tout en prévoyant des exceptions pour les parents isolés sans solution de garde ou pour les personnes handicapées.

Lire ICI

Mal-emploi : près de huit millions de personnes fragilisées


Travailleurs précaires et personnes sans emploi : la France compte plus de huit millions de personnes en situation de mal-emploi. Soit un actif sur quatre.

Lire ICI

Les immigrés et leurs descendants, surexposés au chômage


Les immigrés et leurs descendants sont plus touchés par le chômage que le reste de la population active. À niveau de diplôme, catégorie sociale et âge comparables, les actifs originaires d’Afrique ont un risque près de deux fois plus élevé d’être sans emploi que les personnes sans histoire migratoire.

Lire ICI


À qui profite l’exil ? Une économie de la migration

Comment favoriser l’insertion professionnelle des migrants?


En France, 7 millions de personnes sont issues d’un autre pays, selon une étude de l’INSEE de 2022.

Ecouter ICI

Réforme de l’assurance chômage : le gouvernement sévérise sa copie discrètement

Une agence de Pôle emploi à Bordeaux, le 8 février 2022. (Philippe Lopez/AFP)


Dans un document sur la réforme de l’assurance chômage envoyé aux partenaires sociaux ce vendredi, le gouvernement a annoncé sa volonté de réduire la durée d’indemnisation de 40 %, si le taux de chômage passe sous les 6 %.

Lire ICI

Le futur RSA, conditionné à des heures d’activité, testé dans dix-neuf territoires


Le ministre du travail a présenté, mardi, les départements et la métropole qui expérimenteront en 2023 le nouveau revenu de solidarité active, qui sera conditionné à des heures d’activité hebdomadaires.

Lire ICI

« Allocations contre travail » : LCI déraille encore…


« Je vous garantis désormais une vigilance renforcée » clamait Julien Arnaud le 6 septembre, après une grosse erreur diffusée sur LCI. Patatras, une semaine plus tard, son acolyte David Pujadas – et son équipe – se font les chefs d’orchestre d’un odieux concert de désinformation…

Lire ICI

En plein Covid et sans emploi, ma dépression s’installe


SONGYUTH UNKONG / EYEEM VIA GETTY IMAGES
Je glisse alors vers un état inconnu et étrange où tout devient terne. Je perds pied avec la réalité. Je me réfugie dans le noir car les journées se ralentissent et je dors pour les raccourcir. Je dors aussi pour ne pas être tourmenté, et pour fermer les yeux sur mon quotidien morne.

La crise sanitaire a plongé Vianney dans la dépression. Il tente de sortir la tête de l’eau, alors qu’une nouvelle vague déferle sur le pays.

Lire ICI

Chômage : le Conseil d’État suspend les nouvelles règles de calcul, victoire pour les syndicats


(Sebastien SALOM-GOMIS/SIPA)


Les nouvelles règles de calcul instaurées par la réforme controversée de l’assurance chômage ne rentreront finalement pas en vigueur le 1er juillet.


Lire ICI