Le handicap expose à la pauvreté et aux bas niveaux de vie   



La moitié des personnes handicapées ont un niveau de vie inférieur à 1 512 euros par mois, soit 300 euros de moins que le niveau de vie médian des personnes valides. 19,5 % des adultes handicapés vivent sous le seuil de pauvreté.

Le taux de pauvreté des personnes handicapées [1] atteint presque 20 % (au seuil de pauvreté de 60 % du niveau de vie médian [2], donnée 2019 du ministère des Solidarités), un niveau très supérieur à celui des personnes valides (12,8 %). Au total, près de 840 000 personnes handicapées sont pauvres.

Des discriminations à l’embauche envers les malentendants, révélées par un testing


Une personne équipée d’un appareil auditif pour compenser sa surdité a moins de chances d’être invitée à un entretien d’embauche. Des données qui montrent que les personnes handicapées sont discriminées dans l’accès à l’emploi, que ce soit dans le secteur privé ou le public.

Lire ICI

Favoriser l’inclusion des personnes handicapées au travail


À l’échelle mondiale, on estime à 1 milliard, le nombre de personnes atteintes d’un handicap. Selon l’OIT, près de 80 % sont en âge de travailler, mais les opportunités d’emplois sont bien inférieures à celles des personnes valides.

Lire ICI


Le premier Rapport sur les discriminations en France vient de paraître


Pour la première fois, un ouvrage réunit des données sur l’ensemble des discriminations, que leur motif soit l’origine, le genre, le handicap, l’orientation sexuelle ou l’appartenance syndicale par exemple. Anne Brunner et Louis Maurin vous présentent le « Rapport sur les discriminations en France », qui vient de paraître.

Lire ICI


Discriminations : une société française moins raciste, moins sexiste et moins homophobe mais toujours violente dans son intolérance, selon l’Observatoire des inégalités

Pour les Palestiniens de France, « Gaza est un film d’horreur que tout le monde regarde »


Nawras, Lyna, Nour, Galag et Aïda sont Palestiniens et résident en France. Depuis les attaques du 7 octobre, ils s’inquiètent pour leurs proches encore à Gaza et dans les territoires israélo-palestiniens.

Lire ICI


Gaza : Les frappes israéliennes et le blocus sont dévastateurs pour les personnes handicapées

Premier rapport sur les discriminations en France


Démontrer l’existence et l’ampleur des discriminations, c’est possible. Soutenez la publication du premier rapport qui fera le point sur les discriminations racistes, sexistes, homophobes et celles qui touchent les personnes handicapées. Nous avons besoin de vous.

Être écarté de la location d’un logement à cause de sa couleur de peau, d’un emploi du fait d’un handicap, d’une promotion parce qu’on est une femme ou être rejeté parce qu’on est homosexuel, constituent des violences insupportables. L’Observatoire des inégalités veut publier le premier Rapport sur les discriminations en France, un état des lieux le plus actuel et complet possible de ces situations. Pour combattre les discriminations, il faut les connaitre et les mesurer.

De nombreuses études montrent leur ampleur, mais restent méconnues du grand public. L’Observatoire des inégalités anime un site sur le sujet : discrimination.fr. Nous souhaitons maintenant produire un ouvrage qui fera référence dans le débat public.

« Plus de bleu sur le terrain »: la priorité ?


Nouvelles brigades de gendarmerie : « Plus il y a de ‘bleu’ sur le terrain, moins il y a d’insécurité », insiste Gérald Darmanin


Logement social : « C’est inédit, on n’a jamais eu autant de demandeurs en France », alerte Emmanuelle Cosse


Des femmes victimes de violences sexuelles dans les hôtels du Samu social


Pénurie d’aidants : l’AFM-Téléthon et APF France handicap vont saisir la Défenseure des droits pour « mise en danger de la vie d’autrui »


Grève des Atsem : multitâches, peu payés et sans perspectives d’évolution, elles veulent se faire entendre


Chômage : femmes et hommes à égalité


Pourquoi la désobéissance civile pourrait s’intensifier

Ecole et handicap

Stigmatisation des élèves en situation de handicap

Considérer que ces élèves bénéficient d’un traitement de faveur et que leurs succès académiques ne sont pas le résultat de leurs propres compétences, mais plutôt du fait qu’ils ont reçu des aménagements ou de l’aide supplémentaire, perpétue les stéréotypes et les préjugés.

En attribuant la réussite d’un élève aux aménagements desquels il bénéficie plus qu’à sa propre compétence, ces élèves peuvent subir un phénomène de dévalorisation avec des conséquences négatives sur leur estime de soi et leur motivation scolaire.

La sensibilisation des enseignants, élèves et leurs parents aux enjeux de l’inclusion, notamment lors des évaluations, est une étape cruciale.

LIRE ICI

CONFÉRENCE NATIONALE DU HANDICAP

Communiqué LDH

Compte tenu de la situation française relative à sa gestion du handicap, les résultats de cette conférence nationale du handicap (CNH) n’ont pas été à la hauteur des enjeux.

LIRE ICI

Le CEDS et le CDPH des Nations unies exhortent la France à agir, avec une feuille de route des plus claires, pour une approche par les droits des personnes en situation de handicap. Ces dernières ont des droits, les mêmes que toutes citoyenne et tout citoyen. Les politiques les concernant doivent être conçues dans ce sens et avec elles.

Handicap : situations urgentes, mesures absentes

 Le Comité européen des droits sociaux du Conseil de l’Europe (CEDS) pointe une violation par la France de la Charte sociale européenne en raison du manquement des autorités à adopter des mesures efficaces dans un délai raisonnable en ce qui concerne l’accès aux services d’aide sociale et aux aides financières, l’accessibilité des bâtiments, des installations et des transports publics, et à développer et adopter une politique coordonnée pour l’intégration sociale et la participation à la vie de la communauté des personnes handicapées (article 15§3).

L'accès au droit pour les personnes handicapées

LIRE ICI

Droits sociaux: doutes et inquiétudes


Le versement du RSA sera conditionné à 15 à 20 heures d’activité, confirme Borne


Emmanuel Macron annonce un plan pour le handicap, les associations circonspectes

Le Conseil de l’Europe accuse la France de violer les droits des personnes en situation de handicap


Dans une décision publiée ce lundi, le Conseil de l’Europe dénonce une violation des droits des personnes en situation de handicap et de leurs familles par l’État français, a appris France Inter.

Lire ICI et ICI

Enfant en situation de handicap : les pères doivent prendre leurs responsabilités, les pouvoirs publics aussi


Un collectif d’élues parisiennes rappelle que neuf familles monoparentales d’enfants en situation de handicap sur dix sont gérées par des mères seules. Des mères qui vivent un parcours du combattant face aux défaillances des institutions.

Lire ICI

La déconjugalisation de l’allocation adulte handicapé entrera en vigueur en octobre 2023

Rassemblement devant le Sénat pour exiger la désolidarisation de l’Allocation Adultes Handicapées (AAH), à Paris, le 9 mars 2021. (NOEMIE COISSAC / HANS LUCAS VIA AFP)


Créée en 1975, l’AAH est destinée à compenser l’incapacité de travailler. D’un montant maximal de 956,65 euros mensuels, elle compte aujourd’hui plus de 1,2 million de bénéficiaires, dont 270 000 en couple.

Lire ICI

L’avenir incertain de l’aide aux personnes handicapées dans les camps de réfugiés au Bangladesh

Nour (à droite), un réfugié rohingya vivant avec un handicap dans le camp de réfugiés de Kutupalong, au Bangladesh, assiste à une session de sensibilisation sur la traite des êtres humains dans le cadre du programme du HCR pour l’inclusion des personnes handicapées.   © HCR/Saikat Mojumder


Plusieurs fois par semaine, Nour, un réfugié de 18 ans atteint de paralysie cérébrale, se déplace avec peine durant une heure sur les pistes poussiéreuses ou boueuses de l’installation de Kutupalong pour se rendre de son abri étouffant à un centre communautaire où il peut se sentir inclus et passer du temps avec les autres.

Lire ICI

Dans l’actualité


Santé : l’Anses alerte sur des substances chimiques dangereuses dans des fournitures scolaires


Bélarus : RSF est choquée par les méthodes humiliantes utilisées contre les journalistes


Liban: le retour des réfugiés syriens est «extrêmement dangereux et prématuré»


Déconjugalisation de l’Allocation adultes handicapés : les associations restent prudentes après l’annonce d’Elisabeth Borne


La rédaction de « Paris Match » dénonce sa « une » sur un cardinal ultra-conservateur


Frédéric Boccaletti, le député voyou du Rassemblement National


Covid-19 : 62% des 18-24 ans disent avoir eu des pensées suicidaires depuis septembre 2021, selon une étude


Selon l’ONU, 71 millions de personnes sont tombées dans la pauvreté à cause de la flambée des prix

Dans l’actualité


France : Une feuille de route pour les droits humains pour le second mandat du Président Macron


Dans les Landes, l’inauguration du camp de Buglose acte la reconnaissance des prisonniers coloniaux


Clémentine Galey veut briser le tabou sur l’avortement


« Mesdames, n’ayez pas peur, ne retirez jamais une plainte que vous déposez » : l’appel de l’actrice Judith Chemla, victime de violences conjugales


Violences conjugales : la comédienne Judith Chemla, à visage découvert et tuméfié


Conflits d’intérêts, gestion défaillante : la Spedidam épinglée


Atteinte de surdité, elle se bat pour garder ses aides

Claire, jeune femme polyhandicapée voulait porter plainte mais ça a mal tourné…


Refus de plainte, agressivité et validisme. Victime d’une infraction à son domicile, Claire a voulu porter plainte dans un commissariat de Nantes. Pour la jeune femme polyhandicapée, l’affaire tourne au cauchemar. Récit.

Lire ICI

Présidentielle : avec #MaVoixCompte2022, les Français en situation de handicap mental interpellent les candidats et formulent 15 propositions

Selon la récente loi justice, les juges des tutelles ne peuvent plus retirer leur droit de vote aux majeurs « protégés » présentant un handicap mental.  (RICHARD BOUHET / AFP)


Leur but : aider les personnes en situation de fragilité mentale à exercer leur droit de vote. Plus d’un millier de personnes ont participé à cette opération qui aura duré neuf mois.

Lire ICI

Handicapées, elles portent plainte pour des violences sexuelles et sont très mal reçues par la police

MOQUERIES, DÉNIGREMENTS, REFUS DE PLAINTE…


202 personnes handicapées ont répondu à notre questionnaire sur les violences sexuelles et leurs prises en charge par les forces de l’ordre. Le constat est accablant : peu vont porter plainte et quand elles le font, ça se passe souvent mal.

Lire ICI