D’ailleurs et d’ici


L’Espagne adopte une nouvelle loi permettant à des milliers de migrants d’intégrer le marché du travail


Afghanistan : des talibans tirent en l’air à Kaboul pour disperser une manifestation de femmes


Kubra Khademi : artiste de la résistance afghane


« Opposition totale », « le cercle de la raison s’élargit » : réactions contrastées après l’appel de sénateurs de gauche à la légalisation du cannabis



RSA sous condition: le gouvernement compte lancer une expérimentation à l’automne

«La solidarité nationale, c’est ceux qui bossent qui la paient» avait déclaré Emmanuel Macron lors d’une interview le 14 juillet. (Ludovic Mar/AFP)


La réforme visant à conditionner le versement de la prestation à 15 à 20 heures d’activité par semaine doit être expérimentée dans une dizaine de territoires à l’automne, avant d’être généralisée en 2024, selon «les Echos».

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs


« On est devenu des presse-boutons » : pourquoi les agents de l’assurance-maladie craquent


Financement de l’audiovisuel public en France : la majorité parlementaire doit mettre fin à une logique de bricolage


« Tu es banni, tapé, livré à la police », paroles d’homosexuels au Sénégal


Au Maroc, derrière la Fête du Trône, la répression tous azimuts des journalistes


Somalie : la naissance d’un nouveau média


Éducation des jeunes filles, accès à la santé ou encore violences sexuelles, Bilan Media, un nouveau canal d’information pour sensibiliser à des sujets encore peu médiatisés.

Souriez c’est l’été !


La ruée vers le Sud – qui devrait battre des records cet été – a sa part d’ombre : saisonniers exploités, jobs pourris, déserts médicaux, salaires de misère sous la canicule. De l’air !

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs




Grand Paris Express : «Les accidents du travail sont invisibilisés»


La société française Eutelsat doit cesser de collaborer avec la machine de propagande de guerre russe


Égalité femmes-hommes: et maintenant, agir


Sauvons l’édition indépendante et engagée !


Des associations luttant contre l’homophobie déposent plainte contre la ministre Caroline Cayeux après ses propos sur le mariage pour tous, « un dessein qui va contre la “nature” »


Afghanistan : Les filles durement touchées par l’interdiction de suivre des études secondaires


Afghanistan : des fillettes vendues pour survivre


Chine : cinq ans après la mort de Liu Xiaobo, au moins 15 défenseurs de la liberté de la presse en danger de mort dans les geôles chinoises


France

Deliveroo à nouveau condamné pour travail dissimulé


Maître-chanteur, agents de renseignement, écoutes téléphoniques : les secrets de « l’opération LVMH »

Dans l’actualité

Un quart des salariés français estiment que leurs conditions de travail se sont détériorées depuis un an.


SEMAINE DES FIERTÉS 2022; Amnesty International: NOTRE PROGRAMME POUR AGIR AUX CÔTÉS DES PERSONNES LGBTI+  


Avec ces jeunes Afghans qui travaillent dans les mines au péril de leur vie

Et encore, dans l’actualité

https://reporterre.net/Dans-la-Meuse-des-eurodeputes-veulent-sauver-les-forets-du-Grand-Est?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_quotidienne


Harcèlement grossophobe, humiliations et régimes imposés à l’Académie internationale de la danse


Des eurodéputés veulent sauver les forêts du Grand Est

Coupe du monde 2022 au Qatar : le mondial du cauchemar


Ils ont construit les stades, les routes et les hôtels qui accueilleront la prochaine Coupe du monde de football au Qatar. Mais à quel prix ? Des centaines de milliers de travailleurs africains décrivent un système d’exploitation et de maltraitance.
Selon le journal britannique, The Guardian, depuis dix ans, 6 500 travailleurs migrants originaire le plus souvent d’Afrique et d’Asie sont morts sur les chantiers au Qatar. Quentin Müller journaliste indépendant a enquêté sur les conditions de vie des africains qui travaillent sur les chantiers du prochain mondial de football.

Législatives françaises : des sans-papiers écrivent une lettre à des candidats pour ne « plus travailler au noir »

Les migrants du Secours catholique assistent à un atelier politique, le 24 mai 2022. Crédit : Julia Dumont


À trois semaines des élections législatives, une dizaine de sans-papiers – épaulés par le Secours catholique – ont rédigé une lettre à l’intention des députés de leur circonscription. Ils souhaitent les sensibiliser à leur cause et réclament leur régularisation, ainsi qu’un meilleur accès au marché du travail.

Lire ICI

Au moins 120 services d’urgences font face à de graves « difficultés » avant l’été, « du jamais-vu »

Le CHU de Bordeaux, le 4 février 2022. PHILIPPE LOPEZ / AFP


Manque de médecins, d’infirmiers, d’aides-soignants ou de lits : ces services représentent quasi 20 % des urgences de France. Aucun territoire n’est épargné, avec 60 départements touchés dans toutes les régions.

Lire ICI

FIFA : Payez pour le mal causé aux travailleurs migrants du Qatar

Manju Devi, dont le mari Kripal Mandal est décédé en 2022 à Doha (Qatar) où il était un travailleur migrant, photographiée avec sa famille au Népal en mai 2022. © 2022 Shyam Karki


Une coalition internationale appelle à des dédommagements financiers pour décès et vols de salaires.

Lire ICI

« Les héros du nettoyage » (M6) : souriez, vous êtes filmés !


La chaîne W9 (groupe M6) a diffusé ce printemps une série de six reportages – « Les héros du nettoyage : Mission propreté » – produite par la Warner Bros. Cette série présente plusieurs métiers (éboueurs, égoutiers, nettoyeurs de l’extrême, assainisseurs, patrouilleurs sur les autoroutes) à travers des portraits de travailleurs que la caméra accompagne sur le terrain. Si elle a le mérite de montrer leurs quotidiens et de leur donner la parole, cette série n’échappe pas à la dépolitisation des questions liées aux conditions de travail, biais toujours aussi persistant dans le traitement médiatique du travail en général, et des ouvriers en particulier.

Lire ICI

Sur le chantier des JO de Paris, des travailleurs sans-papiers exploités espèrent une embauche

L’inspection du travail a révélé en mars 2022 que des sans-papiers travaillaient sur le chantier des JO de Paris. Image d’illustration. Crédit : Creative commons


Le chantier de construction des Jeux olympiques de Paris devait être exemplaire. Pourtant, l’inspection du travail a révélé, fin mars, que des travailleurs sans-papiers avaient été embauchés sur le site par un sous-traitant de GCC, grand groupe de BTP, donneur d’ordres sur le chantier du village olympique. Ces travailleurs ont pu être régularisés rapidement après l’inspection. Ils réclament aujourd’hui leur embauche par GCC.

Lire ICI

Procès en appel des ex-dirigeants de France Télécom : « J’espère qu’ils ne seront pas relaxés », témoigne une victime

La Cour d’appel de Paris. (CARINE SCHMITT / HANS LUCAS)


L’ex-PDG, Didier Lombard et son ancien numéro 2 sont jugés devant la Cour d’appel de Paris ce mercredi. Ils avaient été condamnés en première instance, il y a plus de deux ans, pour harcèlement moral après une vague de suicides de salariés entre 2007 et 2010.

Lire ICI

Suggestion de lecture


Voir ICI

Toulouse : comment une petite entreprise a offert un jour de « congé menstruel » à ses salariées


Depuis le 8 mars 2022, les salariées de l’entreprise Louis peuvent bénéficier d’un jour de congé menstruel par mois.

Voir ICI

« Je stresse pour les acquis sociaux » : cinq manifestants nous racontent pourquoi ils ont défilé pour le 1er-Mai à Paris

Cinq manifestants racontent pourquoi ils sont descendus dans la rue, le 1er mai 2022 à Paris. (PIERRE-LOUIS CARON / FRANCEINFO)


Résignées, inquiètes ou en colère, plus de 20 000 personnes ont défilé dimanche après-midi à Paris, dont certaines pour la première fois. Franceinfo leur donne la parole.

Lire ICI


UN 1ER MAI INÉDIT EN PRISON, MAIS TOUJOURS PAS DE DROIT DU TRAVAIL

Un 1er mai inédit en prison, mais toujours pas de droit du travail

 

A Troyes, départ du défilé Maison des syndicats à 10 h

Toute la journée, stands et animations place de la Bourse

 

 

Pour assister l’éducation, la précarité n’est plus tolérable

Le 1er décembre 2020, et souvent depuis, les assistants d’éducations ont manifesté devant le ministère de l’Éducation nationale pour réclamer la pérennisation de leurs emplois et une meilleure reconnaissance. Depuis, une disposition a été adoptée au Parlement. Mais le décret se fait attendre. NURPHOTO VIA GETTY IMAGES


« Il est nécessaire que la place des AED aux côtés des équipes éducatives soit enfin pérennisée et reconnue d’égal à égal. En janvier 2022, un premier pas a été franchi au Parlement. Ne manque plus désormais que le décret, qui tarde à arriver. »

Lire ICI