« On ne baissera pas les bras » : les travailleurs sans-papiers de Chronopost poursuivent la grève

Les salariés sans-papiers de Chronopost tiennent des piquets de grève devant les entrepôts où ils étaient salariés depuis plusieurs semaines pour exiger leur régularisation, à Alfortville. Crédit : Stéphane Duguet / RFI


Depuis le 7 décembre, une centaine de travailleurs sans-papiers campent devant le hangar de Chronopost à Alfortville, en région parisienne. Tous réclament une régularisation de leur situation, après avoir travaillé des mois voire des années dans des conditions de travail très difficiles.

Lire ICI

Dans l’actualité


Des patrons plaident pour la régularisation des travailleurs sans papiers, de Paris au Pays basque


Royaume-Uni : depuis 2020, 82 demandeurs d’asile sont morts dans des logements officiels


Aux Etats-Unis, la Cour suprême limite le pouvoir de l’État fédéral pour lutter contre le changement climatique


Quand le photovoltaïque allemand produit plus que le nucléaire français


Inde : des femmes font barrage à la sécheresse


Vingt-cinq ans après la rétrocession à la Chine, la liberté de la presse à Hong Kong plus menacée que jamais


UKRAINE : L’ATTAQUE DU THÉÂTRE DE MARIOUPOL CONSTITUE UN CRIME DE GUERRE


Attentats du 13-Novembre : contre la terreur, un procès exemplaire


Sur le chantier des JO de Paris, des travailleurs sans-papiers exploités espèrent une embauche

L’inspection du travail a révélé en mars 2022 que des sans-papiers travaillaient sur le chantier des JO de Paris. Image d’illustration. Crédit : Creative commons


Le chantier de construction des Jeux olympiques de Paris devait être exemplaire. Pourtant, l’inspection du travail a révélé, fin mars, que des travailleurs sans-papiers avaient été embauchés sur le site par un sous-traitant de GCC, grand groupe de BTP, donneur d’ordres sur le chantier du village olympique. Ces travailleurs ont pu être régularisés rapidement après l’inspection. Ils réclament aujourd’hui leur embauche par GCC.

Lire ICI

France : les travailleurs sans-papiers de Chronopost d’Alfortville demandent toujours leur régularisation

Alfortville, en banlieue parisienne, marche des travailleurs sans-papiers de Chronopost le 31 janvier 2022. Crédit : AFP


Ils sont Maliens, Guinéens, Sénégalais et ils ont travaillé pour Chronopost ou DPD, des filiales du groupe public la Poste. Depuis deux mois, ces travailleurs sans-papiers d’Alfortville, en région parisienne, tiennent des piquets de grève devant leur ancienne entreprise pour réclamer leur régularisation. Reportage.

Lire ou écouter ICI

Les 83 travailleurs sans-papiers en grève font plier leur employeur


DEPUIS UN MOIS, ILS DÉNONCENT LES MAGOUILLES DE LEUR EMPLOYEUR/ StreetPress


Après un mois de lutte, les 83 travailleurs sans-papiers employés par l’agence RSI Intérim ont obtenu les documents nécessaires à leurs demandes de régularisation. Ils ne quittent pas pour autant le piquet de grève.

Lire ICI

Racket de travailleurs sans-papiers : « Si je voulais continuer à travailler, je devais lui donner 400 euros par mois »


Une assemblée générale est organisée par la CGT et les grévistes sans-papiers lundi 1er novembre 2021 à l’hôtel de ville de Bobigny. Crédit : InfoMigrants


Des travailleurs sans-papiers de l’entreprise de ramassage de déchets, Sépur, sont en grève depuis le 11 octobre. Ils réclament leur régularisation pour mettre fin, entre autres, à des pratiques de racket. Plusieurs d’entres eux se disent victimes d’extorsion par leurs chefs de dépôt. Ils prévoient de déposer plainte.

Lire ICI

Travailleurs sans-papiers victimes d’accident du travail : quelles démarches effectuer ?


Un chantier de construction. Image d’illustration. Crédit : Pixabay


Les travailleurs sans-papiers, comme les salariés, victimes d’accidents du travail doivent effectuer des démarches pour que leurs soins puissent être pris en charge et éventuellement obtenir des indemnités. InfoMigrants fait le point.


Lire ICI