« Nos rapports ne sont pas lus » : on a suivi les scientifiques prêts à former les nouveaux députés aux enjeux du climat et de la biodiversité

Le barnum monté pour l’opération #MandatClimatBiodiversité, le 20 juin 2022 à Paris. (THOMAS BAIETTO / FRANCEINFO)


Lancée par un climatologue et un ancien député, l’opération #MandatClimatBiodiversité vise à former les nouveaux députés aux bases scientifiques du réchauffement climatique et de la crise de la biodiversité. Et pour le moment, les nouveaux élus ne se précipitent pas sous son chapiteau.

Lire ICI

Clientélisme : Macron détourne les aides à la biodiversité au profit des chasseurs

Crédits photo/illustration : (c) Adrien Colrat / BLAST


Depuis 2019, l’Office français de la biodiversité octroie une enveloppe annuelle de 10 millions d’euros dédiée à « la protection et la reconquête de la biodiversité » aux fédérations de chasseurs. Selon le conseil scientifique de l’établissement public, ces fonds dépensés sans supervision dans des projets de qualité « très faible, voire mauvaise » sapent l’OFB et posent un risque juridique majeur. Malgré cette alerte, la convention-cadre signée entre l’OFB et la Fédération nationale des chasseurs a été renouvelée pour 5 ans. Nos révélations.

Lire ICI

Les agrocarburants épinglés pour leur bilan environnemental



Les agrocarburants présentent «un bilan environnemental négatif et un bilan climatique décevant», a estimé la Cour des comptes dans un rapport consacré à la politique de développement des agrocarburants en France, mis en ligne le 20 décembre. L’administration explique notamment que «de nombreuses études scientifiques» mettent en évidence «les multiples atteintes à la biodiversité, à la qualité de l’eau, de l’air et des sols» des agrocarburants conventionnels.

Lire ICI

Congrès mondial de la nature

Quatre chiffres qui montrent l’effondrement de la biodiversité

JULIAN STRATENSCHULTE / DPA / AFP


Plusieurs études mettent en lumière la chute vertigineuse des populations d’espèces animales et végétales à travers le monde ces dernières années.

Lire ICI


« On est en train de perdre toute notre diversité à grande allure », alerte un écologue


Le congrès mondial de la nature (UICN) ouvre ses portes à Marseille ce vendredi 3 août. (NICOLAS TUCAT / AFP)


A l’occasion de l’ouverture du congrès mondial de la nature vendredi 3 août, Serge Morand, écologue et chercheur au CNRS, juge que « tous les indicateurs » de la biodiversité « se dégradent ».  

Lire ICI


Pierre Cannet souhaite une « solution globale »



Invité dans le 23 heures de Franceinfo vendredi 3 septembre, Pierre Cannet, directeur du plaidoyer et des campagnes WWF France, détaille les enjeux du Congrès mondial de la nature qui se tient à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Voir ICI

Préoccupations des ONG concernant l’objectif d’amener à 30% le taux d’aires protégées et l’absence de garanties pour les communautés locales et peuples autochtones