ICI et AILLEURS


Sida : la lutte contre le virus manque de financement


Le photovoltaïque taille à la hache les forêts du Sud et gagne l’est


TotalEnergies « ne paie pas d’impôt en France », alors qu’il enregistre des « profits exceptionnels », dénonce l’économiste Maxime Combes


Restriction du droit à l’IVG aux Etats-Unis : médicaments sur la sellette


Aux cinéastes iraniens arrêtés: «Notre soutien sera sans relâche jusqu’à votre libération»


Maroc : Un « manuel » pour déguiser la répression des opposants


COMMENT LES TALIBANS S’ATTAQUENT AUX DROITS DES FEMMES EN AFGHANISTAN

Le cinéaste iranien Jafar Panahi arrêté à Téhéran

Jafar Panahi, en février 2019 à Venise


Le célèbre réalisateur iranien est connu pour son opposition au régime islamiste.

Lire ICI

Femmes photographes

« Les femmes s’exposent » à Houlgate

Photographes et organisatrices de Les femmes s’exposent à l’ouverture du festival, à Houlgate, en France, le 10 juin 2022. ©Terriennes/LC

Voir ICI et ICI



FEMMES PHOTOGRAPHES DE GUERRE



Découvrez les œuvres de huit femmes photographes reconnues qui ont couvert 75 ans de conflits internationaux, des années trente aux guerres les plus récentes : Lee Miller (1907-1977), Gerda Taro (1910-1937), Catherine Leroy (1944-2006), Christine Spengler (née en 1945), Françoise Demulder (1947-2008), Susan Meiselas (née en 1948), Carolyn Cole (née en 1961) et Anja Niedringhaus (1965-2014). À l’aide d’une centaine de documents, plus de 80 photographies, ainsi qu’une douzaine de journaux et de magazines originaux, l’exposition « Femmes photographes de guerre » met en évidence l’implication des femmes dans tous les conflits, qu’elles soient combattantes, victimes ou témoins.

Voir ICI



Festival Photo MAP : les femmes photographes marquent l’édition 2022


Du 3 au 19 juin à Toulouse, le Festival Photo MAP ouvre sa 14e édition, placée sous le signe de la créativité, de la célébration, de la joie. La relève de la photographie au féminin sera présente au festival, avec des expositions qui enfin, jettent la lumière sur les femmes photographes qui marquent la scène photographique contemporaine. Toutes les informations sur le MAP sur le site du festival. (Photo d’ouverture : © Jane Evelyn-Atwood)

Voir ICI



« Post 4 août »: à Sète, le regard photographique intime de Myriam Boulos sur Beyrouth dévasté



Le festival ImageSingulières à Sète, dédié à la photographie documentaire consacre cette année un grand espace au Liban, à travers notamment le travail de Myriam Boulos. « Post 4 Août » est son journal de bord photographique au lendemain des explosions qui ont ravagé Beyrouth, sa ville. Un travail au long cours, vif et sensible à découvrir jusqu’au 12 juin 2022.


Un peu de beauté et d’espoir…

Festival Un Temps pour Elles : pour que les compositrices ne soient plus  les oubliées de l'histoire musicale


Festival Un Temps pour Elles : pour que les compositrices ne soient plus les oubliées de l’histoire musicale






Les couleurs de l’exil

et encore dans l’actualité

Exclusif : la liste des sites miniers empoisonnés que l’État dissimule

Rareté, récence et réticence : sur la médiatisation de la « délinquance environnementale »


Aides à la création : à la Spedidam, les copains d’abord

Green Boys


Projection/débat du film « Green Boys » en partenariat avec l’association  Pierre Chaussin, le MRAP et la LDH

Mardi 7 juin à 14h30 et à 20h

Salle Deterre Chevalier

Saint-Parres-aux-Tertres


Féminicides et violences faites aux femmes à l’affiche du Festival de Cannes

Les colleuses déroulent une banderole avec la liste des noms des « 129 victimes de féminicides depuis le dernier festival de Cannes » lors de la première du film Les nuits de Mashhad d’Ali Abbasi lors du 75e festival international du film, le dimanche 22 mai 2022.
©AP Photo/Petros Giannakouris


C’est une image sans précédent dans l’histoire du Festival de Cannes : les noms des victimes de féminicides défilant sur les marches du Palais. Une action choc signée du collectif féministe des « colleuses », qui depuis plusieurs années recouvrent de leurs slogans les murs des villes de France. Une action qui place au cœur du festival le thème des violences faites aux femmes. 

Lire ICI

Événements à Troyes



*

PIÈCE DE THÉÂTRE « CLIMAX » PAR LA COMPAGNIE ZYGOMATIC

© (Photo Cie Zygomatic)


par Artisans du Monde Troyes

le 12 mai 2022 de 20h30 à 22h30

A l’initiative d’Artisans du Monde, Zygomatic sera de retour au Centre Culturel Didier Bienaimé le jeudi 12 mai à 20h30 avec cette nouvelle pièce : « Climax ».

Les artistes de la Compagnie Zygomatic mettent leurs talents au service de problématiques très actuelles : dérèglement climatique, épuisement des ressources, disparition de la biodiversité. Le résultat : un état du monde qui chatouille les limites de notre civilisation et nous entraîne au sommet des diagrammes. Interprété avec un humour scientifiquement absurde, le spectacle aborde les sujets brûlants en défiant les lois de la gravité.

CENTRE CULTUREL DIDIER BIENAIMÉ

25 bis Av. Roger Salengro
10600 La Chapelle-Saint-Luc

voir sur un plan

dans le cadre de :


*


Liberté?

Egalité?

Fraternité?

Conférence publique

Intervenante : Céline PINA, femme politique, chroniqueuse, essayiste


Samedi 14 mai à 14 h (accueil dès 13h30)
Hôtel de ville de Troyes, salle du conseil

Par GOF, UPOP Aube, UFAL, DDEN, LDH


*

Communiqués

Un festival d’art dédié aux femmes syriennes 



Théâtre, concert, exposition d’artistes, danse, cinéma : un festival d’art organisé par l’association Musawa, qui regroupe des talents syriens, aura lieu à Troyes à partir de mardi.

 La première édition du festival d’art syrien dédié aux femmes se déroulera à Troyes, de mardi à dimanche prochains, au centre d’art contemporain Passages.

FESTIVAL D’ART SYRIEN dédié aux femmes

du 14 au 19 décembre

au centre d’art contemporain/ Passages

9 rue Jeanne-d’Arc à Troyes.

  • MARDI 14 DÉCEMBRE
    • 18 h : concert duo Catherine et Vincent ;
    • de 19 h à 20 h : cérémonie d’ouverture de l’exposition d’art.
  • MERCREDI 15 DÉCEMBRE
    • de 10 h à 17 h : exposition d’art et artisanat.
  • JEUDI 16 DÉCEMBRE
    • de 10 h à 16 h 30, exposition d’art et artisanat ;
    • de 16 h 30 à 17 h : vidéo sur le voyage de la poupée Amal.
  • VENDREDI 17 DÉCEMBRE
    • 18 h : projection du film documentaire « Ibrahim, un destin à définir » ;
    • 19 h 30 : projection du film documentaire « Cage de sucre » ;
    • de 20 h 30 à 21 h 30 : discussion autour des films en présence des réalisatrices.
  • SAMEDI 18 DÉCEMBRE
    • 18 h : signature du livre « À vau-l’eau » ;
    • 19 h 30 : pièce de théâtre « Cuisiner son âme ».
  • DIMANCHE 19 DÉCEMBRE
    • 18 h : danse soufie ;
    • 19 h 30 : concert « Shadi Ali et Maen Rajab ».

ENTRÉE GRATUITE et ouverte à tous, pass sanitaire et masques obligatoires

Cancel culture – Concert annulé à Nantes : cinq fois où les ultra-cathos ont été ultra-fâchés


Alain Escada (à droite), le secrétaire général de Civitas, lors d’une action en Avignon en 2011 pour demander le retrait d’une exposition de la photo «Immersion Piss Christ» d’Andres Serrano jugée blasphématoire par les catholiques intégristes. (Arnold Jerocki/Divergence)


Plug anal gonflable place Vendôme vandalisé, photo d’un crucifix dans un verre de pipi détruite : après l’annulation des représentations d’Anna von Hausswolff, retour sur ces moments où les extrémistes catholiques s’excitent contre la culture.

Lire ICI

Violences sexistes et sexuelles : « Tous les lieux de travail sont concernés »


Marilyn Baldeck, secrétaire générale de l’association européenne contre les violences faites aux femmes au travail, animait, mardi 26 octobre 2021, une session de formation à destination des producteurs, au CNC à Paris. (Le Télégramme/Sophie Prévost)


Secrétaire générale de l’association européenne contre les violences faites aux femmes au travail, Marilyn Baldeck livre ses impressions, après un an de formation à destination du cinéma et de l’audiovisuel.

Lire ICI

Voir également ICI

Lettre ouverte à l’attention du directeur du théâtre national de La Colline

#MeTooThéâtre : après la libération de la parole, l’urgence des actes


Dans un milieu théâtral qui fonctionne à huis clos, où les mêmes individus ne cessent de fouler la scène et de se recroiser, difficile de passer à côté de telles accusations de violences sexuelles. (Gabriel Martinez/Getty Images)


Après les révélations de violences sexuelles dans le spectacle vivant, un collectif de personnalités et de professionnels du théâtre fait des propositions concrètes pour changer les choses. Et appelle à une mobilisation, samedi à Paris.

Lire ICI


« Nous sommes aussi des artistes » : exilés et Calaisiens exposent ensemble leurs œuvres

Un collectif d’habitants et de personnes exilées dans le Calaisis a lancé « Nous sommes aussi des artistes », une exposition artistique issue d’ateliers hebdomadaires. Une façon de « faire un pied de nez au statut de migrant » et de « sortir de l’urgence », raconte l’association Shanti à l’initiative du projet.

Oeuvre de Mohamed Youssef dans le cadre de l'exposition "Nous sommes aussi des artistes", septembre 2021. Crédits : association Shanti
Œuvre de Mohamed Youssef dans le cadre de l’exposition « Nous sommes aussi des artistes », septembre 2021.

Lire ICI