ATTAQUES MONDIALES CONTRE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION EN PLEINE PANDÉMIE


© Lilian Cazabet / Hans Lucas via AFP


Amnesty International : Dans un nouveau rapport, nous révélons que les attaques menées contre la liberté d’expression pendant la période de pandémie de COVID-19 ont un impact dévastateur sur la capacité des personnes à avoir accès à des informations exactes pour les aider à faire face à la crise sanitaire mondiale.

Lire ICI

Au Rwanda, une youtubeuse critique du pouvoir condamnée à quinze ans de prison


Le président rwandais, Paul Kagame, à Pemba, au Mozambique, le 25 septembre 2021. SIMON WOHLFAHRT / AFP


Yvonne Idamange, qui avait accusé le président Paul Kagame et son gouvernement d’avoir mis en place une dictature, a été jugée coupable d’« incitation à la violence ».

Jeudi 30 septembre, un tribunal rwandais a condamné à quinze ans de prison une youtubeuse critique du pouvoir du président Paul Kagame. Yvonne Idamange, 42 ans et mère de quatre enfants, n’était pas présente au tribunal de Kigali à la lecture du verdict la déclarant coupable de six chefs, notamment « incitation à la violence et à l’insurrection », « dénigrement des mémoriaux du génocide », « propagation de rumeurs » et « agression ».

Lire la suite ICI

Russie : Répression avant les manifestations pro-Navalny

Des policiers arrêtent un partisan d’Alexeï Navalny à l’aéroport de Vnukovo, dans la banlieue de Moscou, le 17 janvier 2021. © 2021 Emin Dzhafarov/Kommersant/Sipa via AP Images

Les autorités procèdent à des arrestations et emploient des tactiques d’intimidation, sous prétexte de mesures liées au Covid-19.

Lire ICI

Laïcité : Une scandaleuse concertation à sens unique

ÉTATS-UNIS : DES MANIFESTATIONS MENACÉES ET SANS PROTECTION

© Brandon Bell / Getty Images

À l’approche des élections américaines et depuis la mort de Georges Floyd, de nombreuses manifestations pacifiques font l’objet de menaces et d’attaques violentes de groupes armés, sans que la police n’intervienne pour protéger les manifestants. Notre dernière enquête montre que la police ne respecte pas son obligation de protéger les manifestations pacifiques.

Lire ICI l’enquête d’Amnesty International