L’association anticorruption Anticor dénonce le non-renouvellement de son agrément par le gouvernement


Le gouvernement avait jusqu’à minuit, mardi, pour renouveler l’agrément d’Anticor, ce qu’il n’a pas fait. « Nous sommes bien conscients que nos actions contre la corruption agacent profondément le gouvernement », estime l’association.

Lire ICI


Köhler, Benalla, Dupond-Moretti : Pourquoi la macronie veut tuer l’asso Anticor

Coup de philo ! L’immigration est un faux sujet !


Le sujet de l’immigration est un faux sujet. Mais un vrai piège moral et politique. Petite démonstration que toute la classe politique s’est engouffrée, parfois involontairement, dans un dilemme.

Lire ICI

« Ferme ta gueule », « Casse-toi, pauv’ con », « ignoble ordure » : quand les politiques choisissent l’insulte



« Ferme ta gueule! « : Gérard Larcher, s’en est vertement pris mercredi au leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, un langage inhabituel de la part du président du Sénat. Mais ce n’est pas la première fois que des insultes fusent entre politiques. Petit florilège forcément non exhaustif.

Lire ou écouter ICI

Jérôme Cahuzac qui cite Kant : une stratégie intimidante et philosophiquement infondée


Condamné pour fraude fiscale, l’ancien ministre a convoqué le penseur allemand pour justifier son retour en politique. Une lecture erronée, voire une manipulation de Kant, estime le philosophe Eric Chevet dans cette tribune pour « l’Obs ».

Lire ICI

Pays-Bas : l’extrême droite de Geert Wilders remporte les législatives



Le parti néerlandais d’extrême droite islamophobe de Geert Wilders a remporté les élections législatives qui se sont tenues mercredi, ce qui pourrait provoquer un séisme politique dont les répercussions se feront sentir bien au-delà des frontières des Pays-Bas.

Lire ICI


Pays-Bas : vainqueur des législatives, l’extrême droite appelle les autres partis à s’allier avec elle

« Tourisme de guerre » ou visite de « solidarité » ? Le voyage de Yaël Braun-Pivet en Israël divise


Deux jours avant la visite d’Emmanuel Macron en Israël, le déplacement de la présidente de l’Assemblée nationale est critiqué tant sur la forme que sur le fond par la classe politique, y compris dans son propre camp.

Lire ICI

Retraites : Le coup de trop qui peut faire tomber le gouvernement


Cette semaine, le gouvernement a confirmé qu’il envisageait de ponctionner les réserves de l’Agirc-Arrco – le régime de retraites complémentaires du privé – d’au moins un milliard d’euros par an, pour financer la revalorisation des petites retraites du régime général, promise lors de sa dernière réforme. Il y a consensus contre lui : syndicats comme patronat refusent d’organiser un « tuyau financier » vers l’Etat.

Le régime Agirc-Arrco possède des réserves de 68 milliards (l’équivalent d’une dizaine de mois de prestations). Alors quand le gouvernement voit cela, il dit : “ça a l’air bon ça, je peux goûter ?”.Il veut faire supporter au régime complémentaire privé les promesses de revalorisation des petites pensions de sa réforme des retraites de 2023, et il réclame un à trois milliards d’euros par an d’ici 2030.

L’affaire, en apparence technique, prend un tour politique et pourrait être tranchée par un bon vieux 49.3, lors de la discussion du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale. D’où l’inquiétude de Matignon, car même les Républicains ne veulent pas de ce prélèvement. Une motion de censure aurait des chances d’être victorieuse.

Gérald Darmanin accusé d’avoir bénéficié d’un emploi fictif

« EN CE QUI CONCERNE SON EMPLOI CHEZ TOUBON, IL NE TRAVAILLAIT PAS. C’EST UN FAIT »




L’ancien mentor de Gérald Darmanin, l’ex-député Christian Vanneste accuse le ministre d’avoir bénéficié en 2006, d’un emploi fictif de collaborateur parlementaire européen. Il n’est pas le seul à douter de la réalité du job. Contre-enquête.

Lire ICI

« Abaya » : au-delà des gesticulations, reconstruire du commun

Emmanuel Macron, la démocratie et les casseroles


Emmanuel Macron à Vendôme : périmètre de sécurité et interdictions multiples


Visites d’Emmanuel Macron : les arrêtés anti-casseroles sont-ils illégaux ?


Déplacement de Macron : une loi antiterroriste de nouveau utilisée pour interdire une manifestation à Vendôme


Politique : un concert de casseroles à chaque déplacement ministériel

Lancement de l’Observatoire du racisme en politique : «Aucun parti n’est en mesure d’apporter une réponse sérieuse»

L’une des fondatrices de l’Observatoire, Nadhéra Beletreche, lors d’une manifestation contre les violences sexuelles en politique, à Paris, le 24 mai dernier. (Vincent Isore/Vincent Isore/IP3)


A l’occasion de l’anniversaire de la Marche pour l’égalité de 1983, deux militantes écologistes lancent ce samedi l’Observatoire du racisme en politique. L’idée étant de s’attaquer au «racisme ordinaire» et d’inciter les formations à s’emparer du sujet.

Lire ICI

Non, « 40 millions » de migrants ne sont pas entrés dans l’UE en 2021

Valérie Pécresse, candidate de la droite à l’élection présidentielle française. Crédit : Reuters


Contrairement aux chiffres avancés, dimanche, par Valérie Pécresse, la candidate LR à l’élection présidentielle française, ce sont 2,7 millions de ressortissants étrangers qui sont entrés, en 2021, dans l’Union européenne, selon les chiffres de la Commission européenne.

Lire ICI

« Valeurs Actuelles » et Éric Zemmour, épisode 1 : journal d’opinion ou agence de com ?

L’état-major de Valeurs Actuelles lors de la présentation du dernier livre d’Éric Zemmour, à Versailles. IP3 PRESS/MAXPPP

Qu’un média d’opinion ait une opinion, cela va de soi. Rien de bien étonnant d’ailleurs à ce que l’hebdo de droite dure voie d’un bon œil les options idéologiques du candidat identitaire. Mais le magazine “Valeurs Actuelles” pousserait-il un peu trop loin le mélange des genres entre information engagée et communication politique ?

Lire ICI


« Le problème de la police est politique »


Dans la prolongation de notre sujet sur l’IGPN, Blast vous propose en intégralité un entretien avec Frédéric Charpier. Journaliste, écrivain il est l’auteur de « IGPN, une institution au dessus de tout soupçon ? ». Son ouvrage révèle notamment que dans l’affaire Zineb Redouane, la police des police a préconisé le renvoi de deux CRS devant le conseil de discipline. Conclusion qui n’a été suivie d’aucun effet. Pour le journaliste qui connaît bien le fonctionnement interne de la police, la question de l’usage de la force, la façon dont il est encadré, sanctionné ou non sanctionné est une question éminemment politique. Manifestations, gilets jaunes, quartiers populaires, c’est à chaque fois le choix de la confrontation et de l’escalade qui a été fait par le pouvoir.

Voir ICI

« Les politiques internationales sont inaptes à prendre en compte la complexité des sociétés sahéliennes »


La mise en œuvre de programmes sécuritaires ou de développement échoue le plus souvent car ces derniers favorisent l’instauration d’institutions inspirées du « modèle légal rationnel occidental », explique la politiste Niagalé Bagayoko dans une tribune au « Monde ».

Lire ICI

France : des avocats dénoncent la « stigmatisation » des mineurs isolés étrangers


Une distribution de repas pour les mineurs migrants aux Midis du Mie, à Paris. Crédit : InfoMigrants


Un tract du Rassemblement national (RN) et une interview d’un sénateur Les Républicains sur le prétendu « coût trop élevé » des mineurs isolés étrangers ont provoqué l’ire de plusieurs avocats. Plusieurs d’entre eux sont montés au créneau et ont dénoncé des « amalgames indignes » et des propos « inexacts » voire « délirants ».


Lire ICI