Russie : Un éminent défenseur des droits humains condamné lors d’un simulacre de procès


Oleg Orlov, coprésident d’une ONG colauréate du prix Nobel de la Paix, a été condamné à deux ans et demi de prison.

Lire ICI


Oleg Orlov, dissident russe et co-président de Memorial : « Je n’ai commis aucun crime »

Alexeï Navalny : un accord secret pour le faire libérer de prison était en négociation, d’après ses proches


« Pourquoi Poutine a-t-il tué Alexeï Navalny maintenant ? », s’interroge l’équipe de l’opposant, qui assure qu’un accord était en train d’être passé pour sa libération.

Lire ICI


Russie: le dissident Oleg Orlov classé «agent de l’étranger»

Des gouvernements ciblent des ressortissants vivant à l’étranger


Les meurtres, les enlèvements et d’autres abus menaçant les droits exigent une réponse politique forte de la part des autres États.

Lire ICI

La Russie a condamné plus de 150 personnes pour des rassemblements en hommage à Alexeï Navalny


La justice russe a condamné ce week-end à des peines de prison au moins 150 personnes arrêtées au cours d’hommages à l’opposant Alexeï Navalny, selon des données des tribunaux publiées dimanche 18 février. Ces arrestations ont eu lieu officiellement pour avoir violé la stricte législation encadrant les manifestations.

Lire ICI


L’hommage étouffé à Alexeï Navalny


L’équipe de Navalny affirme que l’accès à son corps reste refusé à ses proches


«Nous devons vaincre ce régime fou» : la veuve d’Alexeï Navalny appelle à poursuivre le combat contre Poutine


Mort d’Alexeï Navalny : les proches de l’opposant russe disent avoir été informés que le corps ne leur serait pas rendu avant 14 jours

Derrière la colère des agriculteurs, la petite musique de la convergence des luttes


Les syndicats les plus radicaux comme la CGT et Solidaires rejoignent la cause en faisant le lien entre la situation du monde social et la colère agricole. Une esquisse de convergence et une tentative de sortir du « match entre le gouvernement et la FNSEA ».

Lire ICI


« C’est une guérilla interne » : derrière la colère des agriculteurs, les revendications divergentes des principaux syndicats


Cultivateur, grand patron, maire… Six choses à savoir sur Arnaud Rousseau, le puissant président de la FNSEA


«On répond pas à la souffrance en envoyant des CRS» ose Gérald Darmanin


Dégradation de bâtiments publics par les agriculteurs : Gérald Darmanin en flagrant déni


Paysans : histoire d’une extinction de masse


Actions des militants écolos et des agriculteurs : un deux poids, deux mesures ?


Julien Le Guet, opposant aux mégabassines : «Le gouvernement continue de laisser les agriculteurs s’enferrer dans leur système»


Dernière minute:

Colère des agriculteurs : ce qu’il faut retenir des annonces de Gabriel Attal

Agriculteurs : différence de traitement et «bouc émissaire», les écologistes s’agacent contre le gouvernement


Yannick Jadot a rappelé ce mercredi 24 janvier les fortes sanctions prononcées à l’encontre de militants écologistes, à l’opposé de la mansuétude pour le mouvement actuel. Marine Tondelier, elle, refuse de se laisser enfermer par le gouvernement dans le rôle d’ennemie des agriculteurs.

Lire ICI


L’écologie, bouc émissaire de la colère agricole


Le gouvernement s’empêtre dans la planification énergie-climat

Coups de fouets sur le corps d’une femme se promenant en blouse rouge


Roya Heshmati, d’origine kurde, arrêtée la nuit du 21 avril 2023, après avoir publiée sa photo sans voile sur les réseaux sociaux et détenue pendant 11 jours. Elle fut d’abord condamnée à 13 ans et 9 mois d’emprisonnement, une amende et 74 coups de fouets, pour « atteinte aux mœurs publiques » et « non-port du voile ».

Lire ICI


Une Iranienne fouettée « pour avoir publié une photo sans le voile »


Rideau

Le voile noir ne me cache pas
Mon visage découvert ne me dénude pas
Comme le soleil, je brille derrière le rideau
Et les ténèbres ne sauraient me faire masque
Si ces pieux croyants n’avaient pas une foi faible
Ils n’auraient pas besoin de me couvrir ainsi
Toi qui viens du droit chemin des vertus
Comment perds-tu le nord en voyant mes cheveux ?
Qu’ai-je à faire d’un donneur de leçons faussaire
Pourquoi porterais-je sur MA tête le poids de TES faiblesses ?
Mais où est la justice en cette décision?
Que toi tu sois pécheur et moi je vive en enfer !
Au lieu de voiler mon visage, ô conseiller mal venu
Jette un voile sur tes pulsions coupables !

Bahar Sa’id, in Le cri des femmes afghanes, Anthologie (éd. Bruno Doucey)

Iran: Narges Mohammadi va débuter une grève de la faim lors de la remise de son prix Nobel de la paix


La militante iranienne Narges Mohammadi, emprisonnée dans son pays, va observer une nouvelle grève de la faim dimanche, journée hautement symbolique au cours de laquelle son prix Nobel de la paix sera remis, en son absence, à ses enfants à Oslo.

Lire ICI

EN IRAN, LE VIOL COMME ARME DE RÉPRESSION DU RÉGIME


Les forces de sécurité iraniennes ont commis des viols, des viols collectifs et d’autres violences sexuelles à l’encontre de femmes, d’hommes et d’enfants âgés d’à peine 12 ans qui participaient au soulèvement « Femme, Vie, Liberté ». Dans une nouvelle enquête, nous avons recueilli plusieurs témoignages et restitué les méthodes glaçantes de répression des autorités iraniennes.

Lire ICI

Silence, Darmanin coupe les vivres à la presse libre


Le Syndicat de la Presse Pas Pareille alerte sur les atteintes à la liberté de la presse menées par le gouvernement. En 2023, trois médias indépendants du Limousin ont été privés des subventions du ministère de la culture. La raison ? Engagés dans les luttes environnementales et jugés « trop à gauche », ils sont sur la liste rouge du ministère de l’intérieur de Darmanin. Censure, avez-vous dit ?

Lire ICI

EAU : La surveillance de masse menace les droits humains et la réussite de la COP28


Les autorités émiraties devraient libérer Ahmed Mansour, protéger la liberté d’expression et mettre fin à la surveillance omniprésente.

Lire ICI


COP 28 aux Émirats arabes unis : climat de répression sur les journalistes

Comment des députés veulent réprimer encore plus les militants


Dissolution, amendes, intelligence artificielle… Dans deux rapports parlementaires, des députés proposent d’accroître la répression des manifestants. Analyse de textes par la juriste Anne-Sophie Simpere.

Lire ICI

L’autoritarisme absurde de la Russie


Sept ans de prison pour cinq petits bouts de papier.

Lire ICI

Attaques chimiques en Syrie : Bachar al-Assad visé par un mandat d’arrêt de la justice française pour complicité de crimes contre l’humanité


Le mandat concerne les attaques chimiques menées dès 2013 dans la Ghouta orientale.

Lire ICI

La dissolution des Soulèvements de la terre annulée par le Conseil d’État


Le Conseil d’État a annulé, jeudi, le décret de dissolution du collectif écologiste des Soulèvements de la terre estimant « qu’aucune provocation à la violence contre les personnes ne peut être imputée » au groupe écologiste.

Lire ICI


Interpellation et garde à vue abusives

Lettre ouverte d’universitaires en soutien à leur collègue Roland Pfefferkorn


Les membres du Conseil d’unité du « Laboratoire interdisciplinaire en études culturelles – LinCS » (CNRS/Univ. de Strasbourg) manifestent leur indignation suite à l’interpellation puis la mise en garde à vue de leur collègue Roland Pfefferkorn, Professeur émérite de sociologie à l’Université de Strasbourg, à l’issue de la manifestation strasbourgeoise « Halte au massacre à Gaza » du 28 octobre 2023.

Lire ICI

Ouganda : Les protestations contre le projet d’oléoduc sont réprimées


Les défenseurs des droits environnementaux font face au harcèlement, aux menaces et aux arrestations arbitraires.

Lire ICI

«Dénigrement» des vins de Bordeaux : une militante antipesticides réussit à rassembler les fonds pour faire appel


En 2021, le tribunal judiciaire de Libourne avait condamné Valérie Murat et l’association Alerte aux toxiques à payer 125 000 euros de dommages et intérêts au bénéfice du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB) et d’autres plaignants.

Lire ICI

Amendes, stages, TIG : quatre mois après les « émeutes », le gouvernement cible la responsabilité des parents


Ce jeudi, à la Sorbonne, devant un parterre de 250 élus locaux, Elisabeth Borne a annoncé un arsenal de mesures répressives visant à responsabiliser les parents de mineurs auteurs de dégradations.

Lire ICI


« Émeutes »  : sanctionner les parents, l’idée divise dans les communes touchées cet été


« Émeutes » : qu’est-ce que le « placement de nuit » proposé par Éric Dupond-Moretti ?


« Émeutes » : « Est-ce qu’on lance des appels à la responsabilité quand il s’agit des enfants de Nadine Morano ou d’Éric Zemmour ? », s’interroge Stéphane Troussel

Stop à l’engrenage des atteintes aux libertés


Pour une paix juste et durable, nous refusons la criminalisation du soutien au peuple palestinien