Protection des frontières et respect des droits humains

L’actualité nous le montre douloureusement : le cas de l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, plus connue sous le nom de Frontex, est emblématique du dilemme de la gestion des frontières européennes. Devenue l’agent de la militarisation des frontières européennes, contribuant à la perception de l’Europe comme d’une forteresse assiégée, Frontex est au cœur d’enjeux qui la dépassent et doit se réformer pour résoudre les situations dangereuses aux portes de l’Europe. La nouvelle étude de la Fondation Jean Jaurès tente de saisir le dilemme présent au cœur de la gestion des frontières européennes, entre protection de ces frontières et respect des droits de l’homme.

Surveiller et laisser périr. À quoi sert Frontex ?

Entre l’impératif de ne pas laisser passer les gens illégalement et, d’autre part, le principe de non refoulement car toute personne ayant besoin de protection a droit à l’asile, comment faire ? 

Cette combinaison inattendue de sécurité et de droits de l’homme s’est traduite dans les pratiques et les discours de l’agence, mais surtout s’est avérée trompeuse – comme en témoigne la récente démission de son directeur exécutif. 

LIRE ICI

Depuis sa création, Frontex a été à plusieurs reprises critiquée pour son traitement des migrants lors d’opérations conjointes. Des rapports, des enquêtes et des témoignages ont montré la pratique régulière de refoulement de migrants interceptés vers leur port de départ, comme les territoires libyens. La protection contre les retours forcés vers des lieux de persécution potentielle est connue sous le nom de principe de non-refoulement, et le non-respect de ce principe constitue une violation du droit international et européen.

La CEDH saisie pour mettre fin aux « délits de solidarité »


Le 20 janvier 2023, la Cour de cassation a confirmé une condamnation pour « aide à l’entrée d’un étranger en situation irrégulière en France », refusant la prise en compte de l’immunité humanitaire accordée depuis 2018 pour l’aide au séjour et à la circulation. Une requête devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) vient d’être déposée.

Lire ICI

 

L’Europe se ferme un peu plus aux réfugiés

Droits à l’IVG: «Bienvenue dans l’enfer des femmes» en Pologne


Depuis 2020, avorter est quasiment illégal en Pologne. La Cour constitutionnelle a réduit l’accès à l’IVG au point que 90% des avortements pratiqués jusqu’alors sont désormais illégaux. Fin mai 2023, une femme est morte dans un hôpital pour ne pas avoir eu accès à un avortement. Les militants pro-avortement se sont réunis mi-juin dans tout le pays pour lui rendre hommage.

Lire ICI


Droits à l’IVG: en Irlande, restrictions, intimidations et inégalités géographiques


Dans quel monde vit-on ?


Santé : la Sécu veut transférer 500 millions de frais dentaires aux mutuelles

 

Richard Ferrand veut changer la constitution pour qu’Emmanuel Macron puisse se représenter à la présidentielle


La liberté d’expression des magistrats en danger 

 

Qui sont les vrais fraudeurs sociaux ?


Droits à l’IVG: l’Union européenne impuissante face aux tentatives de retour en arrière

En Europe, l’importance des travailleurs immigrés



Dans plusieurs pays européens, les gouvernements ont fait voter des lois restrictives sur l’immigration illégale dans le but de réduire les arrivées de migrants. C’est le cas au Danemark ou au Royaume-Uni. Mais les entreprises de ces deux États ont besoin de cette main-d’œuvre étrangère dans des secteurs en tension. En France, des parlementaires de droite proposent de rétablir des quotas sur les arrivées d’immigrés.

Lire ICI

Garantir un accueil digne des migrants en Europe


Et si l’Europe assurait un accueil digne des personnes migrantes, dès leur entrée sur le territoire ?
A nous de réclamer le respect des droits fondamentaux : alimentation, santé, logement, éducation et travail, et une plus grande solidarité entre les états membres !


Signez maintenant !

 

« On est plus de 40 dans cette chambre » : dans une école désaffectée, 400 mineurs en attente d’un toit

 

Drones, renforts policiers… à la frontière franco-italienne : des mesures prises « au détriment du respect des droits » des migrants

Loi européenne sur l’ingérence étrangère

Lettre ouverte de 230 organisations, dont la LDH, adressée à la présidente de la Commission européenne

Dans une lettre adressée à la Présidente de la Commission européenne, 230 organisations de la société civile en appellent à la Commission pour que la proposition de loi européenne sur “l’ingérence étrangère dissimulée” ne soit pas en contradiction avec le droit international et européen en matière de droits de l’Homme, et en particulier l’exercice des libertés civiques, la liberté d’association et la liberté d’expression.

La LDH l’a signée.

La Commission européenne va proposer un nouveau paquet de mesures “pour la défense de la démocratie”, comprenant des propositions bienvenues visant à renforcer la participation démocratique et à protéger l’espace civique. Cependant, certains éléments de ce paquet menacent de saper les politiques actuelles et futures menées en ce sens, et tout particulièrement un nouvel instrument juridique visant la société civile organisée, dont les associations.

LIRE ICI

Campagne « Choisissons la solidarité »

« France terre d’asile », « Forum réfugiés » et une coalition d’organisations européennes lancent la campagne « Choisissons la solidarité » pour demander un changement politique réel !

Alors que les initiatives solidaires pour soutenir les personnes exilées se multiplient à travers l’Europe, les pays de l’UE doivent s’engager à les accueillir dignement.

Les personnes exilées sont confrontées à une hostilité politique croissante dans de nombreux pays européens. Des milliers de femmes, d’hommes et d’enfants sont victimes de renvois sommaires à nos frontières et sont confronté·e·s à des conditions de vie indignes au sein de nos pays.

LIRE ICI

Il faut bâtir un nouveau système complet pour la migration et l’asile en Europe

Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne en charge de la Migration. Crédit : France 24


Notre invité Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne en charge de la Migration s’exprime une semaine avant un Conseil européen consacré à l’Ukraine et aux questions migratoires.

Lire ou écouter ICI


À Roissy, la police aurait tenté de forcer un exilé à quitter la France

Communiqués de la LDH

La violence anti-LGBT+ à son plus haut niveau en Europe depuis dix ans, selon un rapport


La branche européenne de l’Association internationale lesbienne, gay, bisexuelle, trans et intersexe s’inquiète de la montée de la violence, physique et psychologique, contre les personnes LGBT+ dans 54 pays d’Europe et d’Asie centrale.

Lire ICI

L’Europe tend la main aux Afghanes persécutées par les talibans


Dans sa dernière recommandation aux États-membres des Vingt-Sept, l’Agence de l’Union européenne pour l’asile juge que le simple fait d’être une femme afghane doit permettre d’obtenir le statut de réfugié.

Lire ICI

Migrations: l’Union européenne veut sévir contre les pays tiers qui ne coopèrent pas


Les ministres européens de l’Intérieur sont réunis, ce jeudi 26 janvier, à Stockholm pour discuter des moyens d’augmenter les renvois de migrants en situation irrégulière vers leur pays d’origine, notamment en restreignant davantage la délivrance de visas aux ressortissants de pays «non coopératifs». «Nous voyons les arrivées irrégulières augmenter (…) Renvoyer ceux qui se voient refuser l’asile en Europe est une question très importante», a déclaré la ministre suédoise chargée de la Migration, Maria Malmer Stenergard, dont le pays assure la présidence semestrielle du Conseil de l’UE, rapporte l’AFP.

L’EXTRÊME DROITE AU SEIN DES PARLEMENTS EUROPÉENS


Alors que l’extrême droite est entrée dans différents parlements en Europe, notamment en France et en Allemagne, quelles stratégies les forces démocratiques mettent-elles en place pour contenir son influence ? Des experts issus de six pays européens – la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Autriche, la Finlande et la Suède , livrent leurs analyses et les enseignements à tirer quant à l’évolution de nos pratiques parlementaires.

Lire ICI

EN FRANCE ET EN EUROPE, LES EXTRÊMES DROITES AU PARLEMENT

Débat européen le 8 décembre


La Fondation Jean-Jaurès organise avec la Fondation Friedrich-Ebert à Paris un débat européen consacré à l’entrée de l’extrême droite dans les différents parlements européens notamment en France et en Allemagne. Quelle est la stratégie des forces démocratiques pour contenir l’influence de l’extrême droite en Europe ? Éléments de réponses avec des chercheurs et des représentants des parlements français et allemand.

Voir ICI

Pour le plein respect des droits et de la dignité des passager.e.s de l’Ocean Viking

Pour une véritable politique d’accueil européenne

L’accueil de l’Ocean Viking à Toulon en France a été un soulagement face au drame terrible et indigne que vivaient ses passager.e.s depuis plusieurs semaines, balloté.e.s sur les flots en attente d’une décision sur leur possibilité de débarquement.  

Maintenant se pose la question des conditions de l’accueil

Ocean Viking : financement, appartenance... Ce qu'il faut savoir sur ce  bateau de sauvetage

Un changement de modèle politique est indispensable : passer de politiques européennes fondées sur la fermeture et le repli vis-à-vis des migrant.e.s considéré.e.s comme indésirables pour prôner un autre système :
◦ permettre un accès inconditionnel au territoire européen pour les personnes bloquées à ses frontières extérieures afin d’examiner avec attention et impartialité leurs situations et assurer le respect effectif des droits de tou∙te∙s
◦ Permettre l’accueil des réfugié.e.s non pas sur la base de quotas imposés aux pays, mais sur la base des choix des personnes concernées (selon leurs attaches familiales, leurs compétences linguistiques ou leurs projets personnels), dans le cadre d’une politique de l’asile harmonisée, fondée sur la solidarité entre Etats et le respect inconditionnel des droits fondamentaux.

LIRE ICI

Signataires ADDE, Anafé, Ardhis, CMRCC, Cimade, Fasti, Gisti, LDH, SAF

Disposer librement de son corps: un droit fragile en Europe

Les manifestations contre les restrictions du droit d’avortement prennent de l’ampleur en Pologne, le 28 octobre 2020. (Image d’illustration) © Czarek Sokolowski/AP Photo


En Italie, les féministes et défenseurs du droit à l’avortement inquiets depuis la victoire de la cheffe de l’extrême droite Giorgia Meloni. Car son parti extrêmement conservateur, Fratelli d’Italia, ne cache pas son opposition à la liberté d’avorter. Un droit inscrit dans la loi, depuis 1978, mais qui pourrait se voir bientôt restreint, alors qu’avorter est déjà particulièrement compliqué dans la très catholique Italie. Le reportage de Blandine Hugonnet.

Lire ICI

100 ans après, le (post)fascisme revient au pouvoir en Italie


Elections italiennes: les populistes du monde entier sortent le champagne


Législatives en Italie : une ombre sur le projet européen


COMMENT GAGNER LA BATAILLE CULTURELLE FACE À L’EXTRÊME DROITE ?


La taxe sur les super profits s’impose en Europe, sauf en France

La plupart des grands pays européens ont adopté une taxe sur les super profits. (Image d’illustration) © AFP – MIGUEL MEDINA


Pour financer le bouclier énergétique, la plupart des grands pays européens ont adopté une taxe sur les super profits. En France cette option fait toujours débat. La gauche et une partie du gouvernement y sont favorables mais le patronat s’y oppose. La mise en place de ce nouvel impôt est-il aujourd’hui une nécessité?

Lire ICI

Immigration : comment déconstruire la stigmatisation à l’encontre des migrants ?



Ekrame Boubtane est maîtresse de conférence à l’Université Clermont Auvergne et chercheuse associée à la Paris School of Economics. Elle est spécialisée sur les effets économiques de l’immigration et a travaillé sur les questions de l’accueil des migrants en Europe. Damien Carême, député européen EELV, est engagé de longue date pour l’accueil des personnes migrantes. Ils sont les invités du Grand angle de TV5MONDE.